Accueil

Actualités

Dans le cadre des mesures exceptionnelles prises pour permettre à notre agriculture de fonctionner au mieux, malgré le contexte d’épidémie de Coronavirus Covid-19, le ministère de l’Agriculture et l’Agence de service et de paiements (ASP) se sont mobilisés pour assurer la continuité de la gestion et des paiements des aides de la Politique Agricole Commune (PAC).

Ainsi, malgré les contraintes liées à l’état d’urgence sanitaire, et pour que les premiers paiements des avances puissent avoir lieu selon le calendrier normal, l’ouverture de la télédéclaration de la campagne 2020 est maintenue au 1er avril 2020.

publié le jeudi 2 avril 2020

Le ministère du Travail et le ministère de l’Agriculture ont rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs et aux salariés pour se protéger des risques de contamination au COVID-19.

Un kit de lutte dans le cadre des activités agricoles, d’élevage, d’entretien d’espaces verts et équines a donc été publié.

publié le jeudi 2 avril 2020
Un partenariat entre le groupe de grande distribution (GBH), le laboratoire cosmétique Alizée Nature Caraïbes, la société de détergents et produits d’entretien Chlorex et le syndicat des rhumiers de Guadeloupe va permettre la remise de 8000 à 13 000 litres de solution hydro-alcoolique fabriquée localement, au profit de la lutte contre la pandémie et la gestion de crise. publié le jeudi 2 avril 2020

Suite au confinement lié au COVID-19 les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées sont possibles.

Toutefois, au moment de se rendre dans les magasins ou au quand vous rentrez à la maison avec vos courses il est important de respecter certaines règles en matière d’hygiène pour ne pas vous contaminer et contaminer votre entourage.

publié le mercredi 1er avril 2020
Édition spéciale des bilans BSV 2019 pour toutes les filières : banane dessert, canne-à-sucre, agrumes, cultures vivrières, cultures maraîchères et anthuriums. publié le lundi 30 mars 2020

Opération décennale européenne et obligatoire, le recensement agricole a pour objectif d’actualiser les données sur l’agriculture française.

Comme tous les dix ans, le Service de la Statistique et de la Prospective et les services statistiques régionaux du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation effectuent le recensement de toutes les exploitations agricoles françaises. Cette opération répond à un règlement européen, tous les États membres doivent le réaliser en même temps.

Les déclaration sur internet des surfaces agricoles et / ou des animaux est obligatoire pour le versement des aides agricoles.

Cette déclaration passe par le site internet Télépac avec des dates limites allant du 31 janvier au 15 juin 2020 suivant les aides demandées.

La ciguatera est une intoxication alimentaire provoquée par la consommation de certains poissons prédateurs vivant à proximité ou dans les récifs coralliens abîmés contaminés par une toxine produite par une microalgue (Gambierdiscus toxicus) présente dans les récifs coralliens.

Une identification précise des espèces permet de limiter les risques d’intoxication aussi il convient que chacun, pêcheur ou consommateur, soit vigilant vis à vis des espèces pouvant présenter un risque, en particulier les pagres et les carangues.

La nouvelle plaquette présentant les poissons dangereux à la consommation est disponible.

La détention d’animaux d’espèces non-domestiques suppose de respecter la réglementation en vigueur, souvent complexe et contraignante en fonction du statut de l’animal, son origine, sa dangerosité, l’utilisation qui en est faite…

Il existe trois niveaux de détention de la faune sauvage captive, selon l’espèce, le nombre d’animaux et l’activité souhaitée du demandeur.