Contenu

23 établissements contrôlés à la Marina de Pointe-à-Pitre

Sous l’autorité du préfet, cinq services de l’État ont mené une opération de contrôle coordonné auprès de 23 établissements de la Marina de Pointe-à-Pitre, ce jeudi 27 juin.

Seize agents ont ainsi été mobilisés par la DIECCTE, la DM, la DEAL, la DAAF et la DDSP.

Les contrôles ont porté sur les affichages de prix, l’information du consommateur et la sécurité ; la traçabilité des produits de la mer et les bateaux ; le contrôle des débits de boissons et le travail dissimulé ; l’hygiène alimentaire et le contrôle des restaurants.
Sur ces 23 établissements, figuraient 18 restaurants, 3 magasins d’habillement, un loueur de véhicules et un loueur de bateaux.

Bilan des contrôles :

  • 1 mesure de fermeture d’urgence
  • 18 avertissements dont :
    • 9 au titre de l’hygiène
    • 9 au titre de défaut de loyauté envers les consommateurs et affichages des prix
  • 2 injonctions de mise en conformité avec délai ;
  • 3 procès-verbaux au titre de la traçabilité et de l’hygiène ;
  • 1 procédure de travail dissimulé.

Les obligations des professionnels :
Le préfet attire l’attention des professionnels sur la mise en œuvre des bonnes pratiques suivantes :

  • afficher les prix ;
  • respecter les principes réglementaires de l’hygiène alimentaire ;
  • assurer la sécurité des services au consommateur ;
  • justifier l’origine des produits utilisés ou mis en vente au moyen de factures d’achats ;
  • commercialiser des produits conformes aux normes de sécurité et de qualité en vigueur ;
  • bannir tout produit contrefait et être vigilant sur l’utilisation de mentions valorisantes.

* DIECCTE : direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi
DM : direction de la mer / DEAL : direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement
DAAF direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt / DDSP : direction départementale de la sécurité publique