Contenu

50 ans des Maisons Familiales et Rurales à Marie-Galante (vidéo)

La première Maison Familiale Rurale d’Education et d’Orientation de la Guadeloupe est née fin 1969 et a reçu ses premiers jeunes en formation en tout début 1970. C’était à Pirogue, à Grand Bourg de Marie-Galante.

Les présidents, les administrateurs, les maîtres de stage et anciens élèves racontent :

Cette MFR a « essaimé » et sont nées au fil du temps les MFR de la côte sous le vent à Vieux-habitants, de Cadet à Sainte Rose, de Bréfort au Lamentin, de Baie-Mahault, de Grande-terre Sud à l’autre bord au Moule puis à Petit Canal pour devenir la MFR de Grande-Terre. Chacune de ses Maisons a contractualisé avec le ministère de l’agriculture pour dispenser les formations agricoles.

Chacune des MFR a des formations diplômantes du ministère de l’agriculture.

M. le directeur de la fédération des MFR de Guadeloupe dit « l’alternance c’est notre ADN ». C’est ce qui fait la force de ces maisons. L’école et le monde professionnel. Même les moniteurs au début de leur contrat sont en alternance obligatoirement pendant deux ans.

Les MFR vont chercher les jeunes qui sont en difficultés et leur proposent une chance de se former et de devenir acteur de leur milieu. Elles leur apportent l’apprentissage de la vie sociale et l’internat qu’elles mettent à leur disposition est un espace privilégié d’ouverture socioculturelle et les moniteurs accompagnent les jeunes autour de leur formation bien sûr mais de leur place et de leur avenir dans le territoire.