Contenu

Déplacement à Saint Martin de M. Olivier Allain, ambassadeur de la déclinaison territoriale du volet agricole du Grand Plan d’Investissement

Le mercredi 30 janvier 2019 s’est tenue une réunion en préfecture portant sur la coopération entre les différents acteurs institutionnels et professionnels concernés par le volet agricole du Grand Plan d’Investissement à Saint-Martin.

Le volet agricole du Grand Plan d’Investissement (GPI) a vocation à être le principal instrument d’intervention de l’État pour stimuler la transformation des secteurs agricoles, agroalimentaires, forêt-bois, pêche et aquaculture, en réponse aux enjeux et attentes exprimées lors des états généraux de l’alimentation. Il est doté de 5 milliards d’euros sur 5 ans (2018-2022).

Dans ce cadre, le Ministre de l’Agriculture a confié une mission à Olivier ALLAIN afin de faire connaître les dispositifs. Il était accompagné de Vincent STEINMETZ ingénieur général du Conseil Général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER).

Après avoir été reçus par Mme la Préfète, M. ALLAIN et M. STEINMETZ ont participé à une réunion de
travail avec le Secrétaire Général par intérim D. JANE, M. FAUCHER le DAAF, M. VELY de l’UT de la DAAF
à Saint-Martin, les Conseillers Territoriaux M. CHARBHE et Mme CARTI, M. Elie TOUZE de la Collectvivité de Saint-Martin et les représentants de la SICA SMART, de l’ODEADOM, de la SEABAT, de l’ADEPAL et de la CCISM. Mme PLAUCOSTE de l’UT de la DEAL à Saint-Martin était également présente ainsi que M. GERMAIN de l’association Initiative Saint-Martin Active.

À cette occasion, le Grand Plan d’Investissement a été présenté et deux projets locaux ont permis d’illustrer les initiatives du secteur : le projet de création d’un centre d’emballage d’œufs (partie animale) porté par M. GIMENEZ de la SICASMART, organisation professionnelle agricole locale avec l’aide de financements d’État, et le projet d’hydroponie porté par M. GESTER des Green Soldiers ( partie végétale).

La journée s’est poursuivie par des visites de terrain.

L’État continue d’œuvrer, en partenariat avec la Collectivité de Saint-Martin, pour la relance et le
développement de l’agriculture et sur les leviers de transformation et de montée en gamme des filières agricoles sur ce territoire pour une plus grande autonomie alimentaire.