Contenu

ÉTUDE DE MARCHE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE FORET-BOIS DE GUADELOUPE

La forêt de Guadeloupe présente de nombreux caractères conduisant à privilégier sa fonction
environnementale. Pour autant, elle n’est pas dépourvue d’un potentiel de production de bois.

Or, en dépit d’un marché final des produits dérivés du bois actif et de la présence d’un tissu relativement dense d’entreprises de deuxième transformation (ébénistes, menuisiers, charpentiers, constructeurs bois, etc.), on constate une absence quasi-totale de flux de matière entre la forêt locale et la consommation finale.

La filière bois de Guadeloupe se révèle donc essentiellement alimentée par l’importation.

Face à cette situation, la DAAF et l’ONF, avec l’appui des institutionnels, ont initié au cours de la période récente une démarche visant à greffer un approvisionnement local sur la filière.

La présente étude (TDR en Annexe 1) s’inscrit directement dans cette démarche. Il s’agit de décrire, de la façon la plus opérationnelle possible, les conditions d’amorçage d’une logique d’exploitation pérenne de la ressource bois locale. L’enjeu est plus de nature qualitative que de nature quantitative. Dès lors que les résistances qui ont pu freiner ce processus seront vaincues, des perspectives de développement à long terme s’ouvriront, tant sont porteuses les activités liées à l’utilisation des ressources naturelles (bois matériaux et bois énergie), dans le respect des équilibres environnementaux.

  • 150507_Doc_rapport_final (format pdf - 5.2 Mo - 04/10/2016)Temps de téléchargement estimé : 1 min 25 s (512 K), 42 s (1024 K), 21 s (2 M), 8 s (5 M).