Contenu

Economie

Marché Gourdeliane du 21 juin : Tendance à la baisse des fruits et légumes suite à la forte hausse de la semaine dernière
Forte baisse des prix de la tomate (-30 % à 1,69 €/kg) qui reste encore 50 % plus chère que l’année précédente à la même période.
 
Marché Gourdeliane du 14 juin : Hausse générale des prix
Pour les légumes, seuls le concombre (-25 % à 0,47 €/kg) et le chou (-18 % à 0,35 €/kg) sont à la baisse.
 
Marché Gourdeliane du 7 juin : La saison du pitaya commence et le melon est de nouveau disponible.
Environ 250 kg de pitaya ont été proposés ce jour à un prix de 4,50 €/kg et le melon, absent du marché depuis le 26 avril est de nouveau disponible (250 Kg à 2 €/kg).
 
Marché Gourdeliane du 31 mai : La pastèque se fait rare et l’aubergine rebondit.
L’aubergine rebondit de 94 % à 0,97 €/kg après avoir atteint son prix record à la baisse la semaine passée. Hausse de 25 % de la pastèque à 1 €/kg due à une forte baisse des apports, 200 Kg cette semaine contre 3 tonnes habituellement.
 
Valeur vénale des terres en Guadeloupe de 2000 à 2016
Le nombre de parcelles notifiées auprès de la SAFER est stable en 2016 : il atteint 1 226 parcelles, soit 4 % d’augmentation après une un niveau déjà élevé de transaction en 2015. Les notifications de terrains sont ainsi supérieures en 2016 de 16 % par rapport à la moyenne 2010-2016. Les terres agricoles représentent un tiers des notifications, et les terres boisées la moitié des notifications.
 
Marché Gourdeliane du 24 mai 2017 : Tendance à la baisse des fruits et légumes
Tendance à la baisse des fruits et légumes. Stabilisation pour les tubercules et plantes à parfum (PPAM).
 
Marché Gourdeliane du 17 mai 2017 : Nouveau record à la baisse pour la tomate et forte hausse pour l’aubergine
La tomate bat un nouveau record à la baisse avec un prix au kilo de 0,73 € en baisse de 23 % par rapport à la semaine précédente.
 
Marché Gourdeliane semaine 19 (marché du 10 mai 2017) : Le navet et le concombre en forte hausse.
Hausse de 68 % du prix du concombre à 0,63€/kg qui revient au niveau de prix moyen de mai 2016. Le prix du navet augmente quand à lui de 38 % à 1,38€/kg et la tomate rebondit (+28%) à 0,95€/kg après son record de la semaine dernière.
 
RICA 2015 : Résultats économiques des exploitations spécialisées en canne et en banane

En 2015, le revenu moyen des agriculteurs est de 20 600 € pour l’ensemble des exploitations agricoles en Guadeloupe.

Ces résultats sont établis à partir d’un échantillon représentatif d’exploitations agricoles qui ont une surface moyenne de 8,5 ha pour les exploitations spécialisées en fruits « banane » et 10 ha pour les exploitations orientées dans la culture de la canne à sucre.

La structure du travail dans les exploitations correspond en moyenne à un chef d’exploitation aidé par une main d’œuvre familiale limitée (0,1 UTA). Les actifs salariés sont présents essentiellement dans les exploitations spécialisées en banane où ils représentent 2,2 UTA.

 
Conjoncture agricole 2016 : une année mitigée !!!

Après une année 2015 marquée par la sécheresse, 2016 a connu des épisodes pluvieux prolongés en fin d’année et a subi les effets de la tempête Matthew conduisant à un bilan de l’année agricole 2016 mitigé. Le tonnage de cannes broyées n’est pas satisfaisant mais il a tout de même réussi à dépasser les prévisions des professionnels du secteur. La richesse saccharimétrique estimée à 7,50 % est en revanche plutôt faible.

La filière banane rebondit après une année 2015 médiocre avec une augmentation annuelle de 6,4 % des expéditions, mais elles n’ont pas encore retrouvé leur niveau de 2014. Dans le secteur de l’élevage, alors que la production bovine poursuit une baisse continue, la filière porcine augmente sa production de 12 % conduisant à une hausse de 5 % de l’ensemble de la production de viande locale.

 
RICA 2014 : Résultats économiques des exploitations spécialisées en canne et en banane

En 2014, le Réseau d’Information Comptable Agricole (RICA) enregistre un résultat courant avant impôt (RCAI) moyen de 21 900 € pour l’ensemble des exploitations agricoles.

Le RICA est constitué d’un échantillon représentatif des exploitations agricoles guadeloupéennes les plus grandes, soit environ 25 % de l’ensemble. Elles détiennent des surfaces moyennes de 8,6 ha pour les exploitations spécialisées dans la culture de la banane et de 11,5 ha pour les exploitations spécialisées en canne à sucre. Ces dernières consacrent une partie de leur surface (1,7 ha) pour l’alimentation des bovins.

En moyenne, un seul actif non salarié contribue à la conduite des exploitations. Il correspond au chef d’exploitation, appuyé par une main d’oeuvre familiale relativement limitée (0,1 UTA). Les salariés sont présents essentiellement dans les exploitations spécialisées en banane où ils représentent 2,4 UTA.

 
Conseil du cheval de la région Antilles-Guyane : Observatoire Economique Régional
Le Conseil du cheval de la région Antilles-Guyane a souhaité lancer la réalisation d’un Observatoire Economique Régional (OER) conformément à la convention cadre signée entre la Fédération Nationale des Conseils des Chevaux et l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation). Cette démarche repose sur une méthodologie nationale de collecte et de valorisation de données économiques, sociales et environnementales Elle permet de dresser un état des lieux de la filière équine, de prendre la (...)
 
Le Réseau d’Information Comptable Agricole (RICA) en Guadeloupe
  • Le Réseau d’information comptable agricole (RICA) est une enquête annuelle communautaire, dont l’objectif est de fournir des informations sur le fonctionnement technico-économique des exploitations agricoles.
  • Le RICA permet de disposer d’indicateurs économiques de référence pour les exploitations de taille économique moyenne à grande, avec une estimation représentative des produits, des charges et des résultats des exploitations.
 
Panorama des industries agroalimentaires en Guadeloupe
Le Ministère de l’Agriculture vient de publier le panorama des industries agroalimentaires (édition 2014) sous le lien http://agriculture.gouv.fr/industri... La fiche suivante présente les chiffres clés, le diagnostic ainsi que les principales entreprises du secteur agroalimentaire en Guadeloupe :