Contenu

Exploitation du Lycée Agricole - Identification d’adventices par prises de vues aériennes

Les drones offrent une précision de visualisation des parcelles jusqu’ici jamais atteinte, même par les satellites.

La visibilité des drones ne dépend pas de l’ennuagement, étant donné la basse altitude de leur vol ; ils permettent d’obtenir des photos indiquant des données invisibles sur les parcelles.

L’agriculteur peut donc, suite à des prises de vues, cibler les interventions nécessaires pour sa récolte et donc limiter les intrants et réduire l’empreinte écologique de son exploitation.

Au niveau de l’exploitation du Lycée Agricole de Guadeloupe, le vol a pu se faire à une altitude moyenne de 8 m permettant une bonne vue perspective de la culture de canne la surface a ainsi été quadrillée et survolée dans sa globalité.
Les zones suspectes ont été "zoomées" et on a ainsi pu diagnostiquer une invasion, en particulier de l’espèce "Merremia aegyptia" (quelques zones d’une surface d’une dizaine de m²).
Ces zones identifiées et repérées (les coordonnées GPS permettent un repérage sur un fond cartographique) feront l’objet d’un traitement herbicide localisé. Ceci permettra d’éviter un traitement en plain généralisé.

Le survol a également permis de visualiser l’ensemble du nouveau "Centre d’Elevage" de Sélection Créole ayant pris place récemment sur l’exploitation et qui comprend : un bâtiment d’élevage, une zone de rassemblement et tri/contention, des parcelles de cultures fourragères

La vidéo présente également rapidement les élevages bovins et porcins présents sur l’exploitation.

Crédit bibliographique :
Renaissance numérique, rapport sur "les défis de l’agriculture connectée dans une société numérique"