Contenu

La Fusariose, maladie du bananier, une menace proche de nos frontières !

La maladie de la Fusariose TR-4 est causée par un champignon vivant dans le sol (Fusarium oxysporum). Il provoque le jaunissement progressif des feuilles du bananier qui forment ensuite une jupe autour du pseudo tronc qui peut s’ouvrir à sa base.

La maladie entraîne inexorablement la mort du bananier.

L’éradication du champignon n’est pas possible et il peut survivre dans le sol jusqu’à 30 ans, la meilleure façon de se protéger est d’éviter son entrée sur notre territoire en prenant les précautions sanitaires suivantes :

- n’introduire aucun matériel végétal (fruit, plante et terre) ou objet souvenir à base de végétal issus de pays à risque !
- veiller à nettoyer et désinfecter vêtements, chaussures et tout objet en contact avec le sol si l’on revient d’un voyage dans un pays ou la maladie est présente !

Des nouvelles mesures seront mises en place également dans les exploitations bananières afin d’empêcher une propagation rapide de la maladie si elle arrive néanmoins à rentrer sur le territoire. Les outils et les équipements du personnel devront être nettoyés et désinfectés entre chaque parcelle, les accès aux cultures seront limités et contrôlés et l’accès des véhicules restreint.

La DAAF et la FREDON travaillent dès à présent pour communiquer auprès du grand public et des professionnels sur les risques de cette maladie, un plan de lutte officiel est en cours de préparation si toutefois la maladie réussit à franchir nos frontières.

Si vous observez des symptômes présentant les caractéristiques décrites dans les brochures jointes, n’hésitez pas à contacter rapidement la FREDON ou la DAAF

La vigilance de tous sera notre meilleure arme !

Afin de mieux comprendre et de protéger notre territoire de cette maladie, vous pouvez télécharger les éléments suivants :

  • Le poster destiné aux planteurs : Poster_SMB_VF (format pdf - 1.6 Mo - 07/11/2019) Poster agriculteurs