Contenu

Les Typhlops, serpents de la Guadeloupe

Les services vétérinaires ont reçu plusieurs appels au sujet de serpents de petite taille "ressemblant à des vers de terre". Il s’agit de Typhlops, petits serpents inoffensifs qui peuplent l’île. Les Typhlopidés sont de petits serpents fouisseurs gris, marrons ou noirs, plus ou moins aveugles, ressemblant à des vers de terre. La tête non distincte du cou est courte, le corps allongé est cylindrique et la queue, terminée par une pointe, est extrêmement réduite.Les écailles sont très lisses, toutes semblables et fortement imbriquées. La tête aplatie est munie d’une toute petite bouche plutôt ventrale. Les yeux se limitent à des taches noires. Si on peut les prendre pour des invertébrés, compte tenu de leur aspect et de leur localisation (la terre), leur façon de bouger quand on les dérange est typique du serpent.

On en recense deux espèces en Guadeloupe :
- le Typhlops Guadeloupensis, endémique de la Guadeloupe. Cette espèce est protégée par l’arrêté ministériel du 17 février 1989 fixant des mesures de protection des reptiles et amphibiens représentés dans le département de la Guadeloupe.

- le Ramphotyphlops braminus, originaire d’Inde et introduit dans les Antilles avec la terre de certaines plantes. Ramphotyphlops braminus est souvent considéré comme le serpent ayant la plus grande aire de répartition du monde, par sa faculté à se reproduire à partir d’un unique individu (parthénogenèse).

Ces deux espèces sont totalement inoffensives.