Contenu

MAEC et aides à l’agriculture biologique - Campagne 2018

Les mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) sont des mesures souscrites volontairement pour une durée de 5 ans. Elles permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale ou dans le maintien de telles pratiques lorsqu’elles sont menacées de disparition. Leur rémunération est fondée sur les surcoûts et manques à gagner qu’impliquent le maintien ou le changement de pratiques.

Les aides à la conversion et au maintien de l’agriculture biologique visent à compenser tout ou partie des surcoûts et manques à gagner liés à l’adoption ou au maintien des pratiques de l’agriculture biologique, ceci en comparaison avec les pratiques de l’agriculture conventionnelle.

La souscription à ces mesures est volontaire. Elle se fait lors de la campagne annuelle de déclaration de surface au titre de la PAC. Les engagements sont pris pour une durée de 5 ans et sont localisés à la parcelle (sauf MAEC API et PRM).

Le montant d’aide calculé par hectare et par an est versé en contrepartie d’un certains nombres d’obligations définies dans les cahiers des charges que vous pouvez retrouver au bas de cet article.

Retrouvez sur notre site internet et notre chaine YouTube une série de reportages vidéos mettant en valeur les agriculteurs guadeloupéens qui s’engagent pour préserver leur environnement