Contenu

Maitriser le risque Anisakis dans les produits de la pêche

L’évolution actuelle du mode de consommation des produits de la mer vers des préparations de produits crus ou peu cuits, fumés, marinés, salés tels que sushis, poissons fumés, augmente l’exposition des consommateurs à un risque de parasitose digestive, l’anisakidose et/ou d’allergie.

La maladie proprement dite peut se manifester quelques heures à quelquesvjours après l’ingestion du produit parasité. Les principaux symptômes développés par l’homme suite à l’ingestion de ces larves vivantes sont des formes digestives (douleurs gastro-intestinales parfois accompagnées de vomissements et d’hémorragies digestives, troubles du transit, occlusion, perforation) et/ou des troubles allergiques de gravité variable (de l’urticaire au choc anaphylactique).

Pour en savoir plus vous pouvez consulter ce document : ANISAKIS (format pdf - 110.5 ko - 02/09/2016)