Contenu

Marché Gourde-Liane

Mercuriales Gourdeliane du 8 août 2018 : les fruits sont absents, le prix des tubercules en hausse
La baisse de l’offre en légumes (pastèque, giraumon, tomate, concombre) est significative. Les évolutions de prix à la baisse touchent la christophine et la salade, -25 % et 1,50 €/kg pour les deux légumes. A la hausse, chou (25%) navet et pastèque (18%) s’échangent respectivement à 0,40 €/kg, 1,13 €/kg et 1,00 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 01 Août 2018 : Absence de la majorité des fruits, seule la mangue est présente à Gourde Liane.
Sur le marché, concombre (4T), pastèque (2T), giraumon (1,7T) et chou pommé (1,5T) constituent les légumes les mieux représentés. A l’inverse melon et aubergine sont absents.
 
Mercuriales Gourdeliane du 25 juillet 2018 : La pastèque domine le marché de gourde liane cette semaine.
Pastèque (3,2T), tomate (2T) concombre (1,7T), giraumon (1,2T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Mercuriales Gourdeliane du 18 juillet 2018 : Le marché est bien approvisionné, mais la vente est difficile.
La pastèque présente le plus fort volume (3T), suivi de la tomate (2T).
 
Mercuriales Gourdeliane du 11 juillet 2018 : prix de la tomate en forte augmentation mais reste sous 1 € le kilo
L’offre en légumes à la baisse touche la tomate et le navet dont les prix augmentent respectivement de 41 % (1,00 €/kg) et 44 % (1,68 €/kg). Le prix de la banane plantain prend 28 % tout en restant très accessible (1,11 €/kg)
 
Mercuriales Gourdeliane du 04 Juillet 2018 : Pastèque et tomate dominent le marché.
Les prix de l’aubergine, du concombre, de la tomate et du navet augmentent
 
Mercuriales Gourdeliane du 27 juin 2018 : la vente est difficile, beaucoup de producteurs repartent avec leur production
La tendance ce jour est à la baisse des prix. Chou et aubergine voient leurs prix chuter de moitié : ils s’échangent à 0,47 €/kg et 0,5 €/kg tandis que celui de la tomate perd 31%. Ils sont suivis par le giraumon, la cive et la banane plantain dont les prix baissent de 15%. Navet et concombre sont en hausse significative (25% et 17%). huit légumes sur les 12 suivis affichent des prix inférieurs à 1 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 20 juin 2018 : Forte baisse de l’offre en légumes.
L’offre en légumes ce jour (concombre, giraumon tomate et banane plantain) chute de 50 à 70 %.
 
Mercuriales Gourdeliane du 13 juin 2018 : melon, giraumon, pastèque, navet et tomate en dessous de 1€/kg
La production alimente bien le marché. Pastèque (3,5T), giraumon (3T), tomate et concombre (2,5T) représentent les plus forts volumes en légumes apportés ce jour. Christophine, chou et melon sont peu présents et l’aubergine est absente. La plus forte évolution de prix touche le concombre dont le prix remonte à 0,46 €/kg (+92%). La tendance est à la baisse pour la plupart des autres légumes.
 
Mercuriales Gourdeliane du 6 juin 2018 : de gros apports cette semaine pour plusieurs légumes.
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la pastèque (2,4T), la tomate (1,6T), le concombre (1,3T) le giraumon et la banane plantain (1T).
 
Marché de Gourdeliane : reportage vidéo sur l’enquête prix et volumes des fruits et légumes

Le Service de l’Information Statistique et Économique de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) réalise depuis 2014 une enquête régulière sur les prix et les volumes des fruits et légumes présents sur le marché de Gourdeliane à Baie-Mahault en Guadeloupe.

Ces relevés sont publiés régulièrement sur le site internet de la DAAF, et contribuent à l’objectif de disposer d’informations indépendantes et régulières sur les prix et la disponibilité des produits.

 
Mercuriales Gourdeliane du 30 mai 2018 : la vente est difficile, le prix des piments au plus bas

La production est présente mais la vente est difficile.

Pour les légumes, les plus fortes évolutions à la baisse touchent la tomate (-35%) et la banane plantain (-23%) dont les prix chutent à 0,82 €/kg et 1,76 €/kg. L’offre en chou et cive est quasi nulle. Le prix du concombre pourtant bien présent (3T) est en forte hausse (37%) il remonte à 0,41 €/kg.

 
Mercuriales Gourdeliane du 23 mai 2018 : Offre conséquente de la pastèque.

Offre conséquente de la pastèque.

Cette semaine sur le marché, la pastèque présente le plus fort volume (4T) mais son prix reste stable à 0,95 €/kg.

 
Mercuriales Gourdeliane du 16 mai 2018 : tomate, pastèque et patate douce sous 1,00 € et le prix des piments au plus bas

Le marché est bien approvisionné.

Le concombre présente le plus fort volume (>3T), suivi par la pastèque et la tomate. La banane plantain continue sa progression (1T) et la christophine revient (1T). Aubergine et giraumon sont très peu présents, leur prix grimpent respectivement à 1,50 €/kg et 1,00 €/kg.

 
Mercuriales Gourdeliane du 9 mai 2018 : présence imposante de la pastèque, la patate douce en dessous de 1,00 €
Pastèque et tomate dominent le marché des légumes, aubergine et christophine sont peu présentes. Les plus fortes évolutions à la baisse touchent le concombre qui perd 54 % (0,36 €/kg), et la salade 27 % (0,95 €/kg). Le chou (35%) et la christophine (23%) marquent les légumes à la hausse et s’échangent à 1 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 2 mai 2018 : le volume de la tomate continue sa progression.
La tomate marque sa présence sur le marché (3T) et s’échange à 1,46 €/kg. Le volume du concombre a doublé cette semaine (2T) son prix est en hausse de 30 % (0,79 €/kg), le chou pommé bien présent (2 T) à 0,74 €/kg voit son prix en baisse de 26 %.
 
Mercuriales Gourdeliane du 25 avril 2018 : tomate, pastèque et patate douce trônent sur le marché
Les produits à l’exception des fruits sont globalement bien présents. Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la tomate (2,4T), puis la pastèque (1,5T), le concombre et la christophine (1,3T).
 
Mercuriales Gourdeliane du 18 avril 2018 : le marché est bien alimenté mais la production peine à trouver preneur, la banane plantain retrouve un prix normal

Les produits à l’exception des fruits sont bien représentés mais la vente est difficile.

Les plus forts volumes de légumes (1,5T) sont apportés par la christophine et le chou, puis la pastèque, le navet, et le melon (entre 1T et 1,3T).

 
Bilan marché Gourdeliane 2017
L’année 2017 est marquée par le passage de cyclones qui ont fortement impacté la production et l’offre du marché. Le volume global des produits vendus sur le marché de Gourdeliane en 2017 est estimé à 1 900 tonnes soit 6% de moins que l’an passé. La valeur de la marchandise proposée à la vente est estimée à 2,75 millions d’euros. Les prix ont en moyenne augmenté de 12% pour les légumes et de 6% pour les fruits. En 2017, le prix moyen d’un panier représentatif de légumes s’établit à 1,22 €/kg et celui de fruits à 1,95 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 11 avril 2018 : Volume en hausse pour le giraumon et la pastèque
Le giraumon bien présent (2,7 T) à 0,65 €/kg voit son prix en hausse de 8 % alors que les prix de la pastèque (1,5T) et du navet ( 1 T) restent stables.
 
Mercuriales Gourdeliane du 4 avril 2018 : la christophine domine le marché
Comme la semaine dernière, christophine (2,4T), giraumon (1,6T), tomate (1,3T) et navet (1,2T) constituent les légumes les mieux représentés. Banane plantain, melon et pastèque continuent de marquer par leur absence.
 
Mercuriales Gourdeliane du 28 mars 2018 : forte augmentation de prix pour le concombre et la banane plantain
Sur le marché ce jour, christophine (1,6T), tomate (1,5T), giraumon et navet (1,0T) constituent les légumes les mieux représentés. A l’inverse banane plantain et pastèque sont quasi absents. Les prix flambent pour le concombre (+106%) échangé à 0,70 €/kg, l’aubergine (+51%) et la banane plantain (+50%) respectivement à 1,04 €/kg et 3,00 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 21 mars 2018 : baisse de l’offre en produits, absence des tubercules

L’offre en produits est en baisse.

Pour les légumes, le concombre se démarque avec de 2 tonnes présentées, suivi par la pastèque (1,2 T) Tous les autre produits sont en dessous des 800 kg. Banane plantain, christophine et melon sont très peu représentés.

 
Mercuriales Gourdeliane du 14 mars 2018 : L’ offre des produits en baisse, sauf pour la tomate, la christophine, l’aubergine et la cive.
3,6T de tomates ont été échangés cette semaine, contre 3,5T la semaine précédente, mais son prix augmente de 65% à 1,04 €/kg. Le volume de la christophine 1,4T reste stable et son prix s’établit à 0,85 €/kg (- 14%).
 
Mercuriales Gourdeliane du 7 mars 2018 : la majorité des prix reste à un niveau bas

Le marché est bien approvisionné.

Pour les légumes, le concombre et la tomate approchent les 4 tonnes, le giraumon 3 tonnes et la pastèque 2 tonnes. Banane plantain et melon sont absents. Les prix restent stables mais sont en diminution pour la tomate (-50%) et la christophine (-15%) dont les prix baissent respectivement à 0,63 €/kg et 0,99 €/kg. Le chou à contrario voit son prix monter fortement (+88%) à 0,62 €/kg.

 
Mercuriales Gourdeliane du 28 février 2018 : la tomate est en haut du podium en volume mais son prix augmente quand même de 10 %

L’offre en produits se poursuit sauf pour les fruits.

La tomate trône en volume sur le marché (5T) mais son prix augmente de 10 % à 1,26 €/kg, c’est la plus forte augmentation pour les légumes. La majorité des prix des autres légumes reste stable sauf pour la salade et la christophine qui évoluent à la baisse : -31 % pour la salade à 1,49 €/kg et -21 % pour la christophine (2,5T).

 
Mercuriales Gourdeliane du 21 février 2018 : le marché est bien approvisionné, les prix des plantes aromatiques sont à la baisse
Une hausse générale des volumes en légumes et plantes aromatiques est constatée ce jour. Le chou fait la vedette (4,5T) et son prix baisse de 22% à 0,31 €/kg. Le prix du giraumon baisse de 12 % à 0,88 €/kg. Absent depuis 3 semaines, le melon est de retour (1T) à 1,00 €/kg soit moitié moins que le prix de février 2017 (2,00 €/kg). A l’inverse le prix de la tomate prend 57 % à 1,15 €/kg et celui du navet 17 % à 1,50 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 14 février 2018 : la tomate conforte sa position sur le marché et s’échange à 0,74 €/kg
L’offre en légumes se poursuit malgré une baisse des volumes ce jour. La tomate marque sa présence (2,5T) avec une forte baisse de son prix (-32%) à 0,74 €/kg. C’est le cas également pour la christophine (2,0T) qui perd 13 % à 1,50 €/kg. Le giraumon revient en force (2,5T) mais son prix reste stable. Pastèque et melon sont absents et le chou peu présent voit son prix augmenter de 33 % à 0,40 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 7 février 2018 : offre conséquente en légumes, la tomate trône sur le marché
L’offre en légumes est abondante ce jour. Le prix de la tomate (2,6T) monte à 1,09 €/kg alors que les prix du concombre (2T) et de la christophine (1,4T) restent stables. La pastèque bien présente également (1,8T) voit son prix en hausse (+21%) à 1,21 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 31 janvier 2018 : prix de la salade et de l’aubergine en forte hausse
La tendance des prix est à la hausse cette semaine pour les légumes avec pour les plus fortes évolutions : la salade (83%) à 2,67 €/kg et l’aubergine (51%) à 2,00 €/kg. Viennent ensuite la tomate (38%) en fort volume à 1,00 €/kg et la christophine (21%) à 2,00 €/kg.
 
Mercuriales Gourdeliane du 24 janvier : de gros apports en christophine, retour du piment végétarien.
La christophine revient (2 tonnes ) avec une baisse de 17 % (1,43 €/kg).
 
Mercuriales Gourdeliane du 10 janvier : Les fruits absents du marché.
Trois légumes ont affiché une baisse le 10 janvier : la pastèque, le chou pommé et la cive.
 
Mercuriales Gourdeliane du 03 janvier : Peu de produits cette semaine.
Trois légumes en baisse : La tomate (- 51%) à 1,17 €/kg, le concombre (- 40%) à 0,70 €/kg et le giraumon (-20%) à 1,17 €/kg,
 
Mercuriales Gourdeliane du 27 décembre 2017 : les prix se stabilisent, l’offre en tomate et salade est conséquente.
La production est repartie, tomate (3 T) et salade (1,2 T) sont bien présents sur le marché à un prix bien inférieur à celui de la même époque de l’année 2016
 
Mercuriales Gourdeliane du 20 décembre 2017 :Tendance à la baisse du prix des légumes.
Quatre légumes ont affiché le 20 décembre de fortes baisse : Aubergine, christophine, cive et tomate.
 
Mercuriales Gourdeliane du 13 décembre 2017 : Les fruits sont toujours absents, le chou pommé revient cette semaine avec un fort volume.
Les fruits sont toujours absents, le chou pommé revient cette semaine avec un fort volume.
 
Mercuriales Gourdeliane du 29 novembre 2017 : La salade revient sur le marché. La banane plantain, le melon, la pastèque et les piments sont absents.
Du coté des légumes, le concombre (1,7 T) , la salade (1,1 T) et le navet (1,1 T) sont bien présents.
 
Mercuriales Gourdeliane du 8 novembre 2017 : absence des produits phares
Les produits phares sont absents :
- salade, tomate, pastèque, aubergine, giraumon, melon, christophine pour les légumes
- piments pour les plantes aromatiques
 
Mercuriales Gourdeliane du 1 novembre 2017 : peu de volume sauf pour le concombre et l’igname.
La baisse est générale sur les volumes apportés. Coté légumes seul le concombre (1,7 T) et le navet (0,9 T) sont bien présents.
 
Mercuriales Gourdeliane du 25 octobre : Le prix du piment en forte hausse.
Le piment revient sur le marché suite à son absence la semaine dernière, avec un prix de 25,00 €/kg pour le piment végétarien et 20,00 €/kg pour le piment fort avec une offre très limitée.
 
Mercuriales Gourdeliane du 18 octobre : le retour de l’orange, le piment absent.
Absent du marché, depuis plusieurs semaines, l’orange fait son retour avec 810 kg échangés à un prix de (1,53 €/kg).
 
Mercuriales Gourdeliane du 11octobre : La baisse de l’offre en produit se confirme.
Encore moins de producteurs sur le marché ce jour. Les produits rescapés du cyclone Maria trouvent preneurs malgré les prix élevés.
 
Mercuriales Gourdeliane du 4 octobre : le passage du cyclone Maria continue de marquer le marché.
Le passage du cyclone Maria continue de marquer le marché. De nombreux produits sont absents ou quasi inexistants, les prix continuent de grimper et se placent très au dessus du prix 2016 à la même époque.
 
Mercuriales Gourdeliane du 27 septembre : hausse des prix générale suite au passage du cyclone Maria.
Le passage du cyclone Maria se traduit par une hausse générale des prix. Coté légumes, la cive se démarque par un prix record 15 €/kg (+103% sur le prix moyen du mois et +242 % sur le prix 2016 de la même époque). L’aubergine (0,8T) passe à 2,17 €/kg (+49%), le concombre à 0,67 €/kg (+24%) et le navet à 1,41 €/kg (+24%).
 
Mercuriales Gourdeliane du 20 septembre : le plus petit marché de l’année.
La Guadeloupe était en vigilance grise ce jour, après le passage du cyclone Maria. Un petit nombre de producteurs s’était quand même déplacé pour écouler leur production. Très peu de produits sont présents ce jour et les volumes offerts sont très faibles sauf pour la pastèque (1 T), la banane plantain et l’ananas (0,9 T).
 
Mercuriales Gourdeliane du 13 septembre : tendance à la baisse sur le prix des légumes, forte hausse du persil et retour du pitaya
La tendance est à la baisse sur le prix des légumes. Le concombre perd 31 % à 0,45 €/kg avec un volume présenté important (3 tonnes), il reste cependant 36 % supérieur au prix moyen de septembre 2016. Le navet (-24 % à 1,00 €/kg), la tomate (-20 % à 2,00 €/kg) l’accompagnent ainsi que la banane plantain qui passe au dessous de l’euro (0,85 €/kg) tout en restant à un prix près du double de celui de septembre 2016. Aubergine et giraumon se distinguent à la hausse (+23 % et +22%) et s’échangent (...)
 
Marché Gourdeliane du 30 août : flambée du prix du persil et rabais sur le navet
Pas de melon sur le marché cette semaine. La tomate prend +25 % à 2,50 €/kg malgré une offre en augmentation et le chou +24 % à 0,98 €/kg en rapport avec un volume faible (500 kg).
 
Marché Gourdeliane du 16 Août : hausse générale des prix suite aux pluies
La baisse des apports sur le marché, consécutive aux pluies de la semaine se répercute sur les prix.
 
Marché Gourdeliane du 09 Août : baisse de l’aubergine, hausse de la banane plantain
La banane plantain connait la plus forte hausse cette semaine (+29%) alors qu’elle est en quantité sur le marché (1,7 T) ; à 1.29 €/kg elle est 3 fois plus cher qu’à la même époque en 2016.
 
Marché Gourdeliane du 26 juillet : Le retour timide de l’igname, forte hausse du prix du piment.
Absente du marché depuis le 21 juin, l’igname fait son retour avec très peu de volume : 210 kg échangés à un prix de 1,50 €/kg.
 
Relevés de prix marché Gourdeliane 2017
Télécharger les fichiers de chaque semaine.
 
Marché Gourdeliane du 19 juillet : Augmentation du volume de la pastèque, avec un prix stable.
3 000 kg de pastèque ont été échangés cette semaine, contre 1 350 kg la semaine précédente, mais le prix reste stable (1,00 €/kg).
 
Marché Gourdeliane du 28 juin : L’igname se fait rare et le prix des fruits est encore à la baisse ce jour
L’igname se fait rare et le prix des fruits est encore à la baisse ce jour
 
Marché Gourdeliane du 05 juillet :Le prix des fruits et légumes à la hausse, mais la tomate observe une baisse.
Le prix des fruits et légumes à la hausse, mais la tomate observe une baisse.
 
Marché Gourdeliane du 21 juin : Tendance à la baisse des fruits et légumes suite à la forte hausse de la semaine dernière
Forte baisse des prix de la tomate (-30 % à 1,69 €/kg) qui reste encore 50 % plus chère que l’année précédente à la même période.
 
Marché Gourdeliane du 14 juin : Hausse générale des prix
Pour les légumes, seuls le concombre (-25 % à 0,47 €/kg) et le chou (-18 % à 0,35 €/kg) sont à la baisse.
 
Marché Gourdeliane du 7 juin : La saison du pitaya commence et le melon est de nouveau disponible.
Environ 250 kg de pitaya ont été proposés ce jour à un prix de 4,50 €/kg et le melon, absent du marché depuis le 26 avril est de nouveau disponible (250 Kg à 2 €/kg).
 
Marché Gourdeliane du 31 mai : La pastèque se fait rare et l’aubergine rebondit.
L’aubergine rebondit de 94 % à 0,97 €/kg après avoir atteint son prix record à la baisse la semaine passée. Hausse de 25 % de la pastèque à 1 €/kg due à une forte baisse des apports, 200 Kg cette semaine contre 3 tonnes habituellement.
 
Marché Gourdeliane du 24 mai 2017 : Tendance à la baisse des fruits et légumes
Tendance à la baisse des fruits et légumes. Stabilisation pour les tubercules et plantes à parfum (PPAM).
 
Marché Gourdeliane du 17 mai 2017 : Nouveau record à la baisse pour la tomate et forte hausse pour l’aubergine
La tomate bat un nouveau record à la baisse avec un prix au kilo de 0,73 € en baisse de 23 % par rapport à la semaine précédente.
 
Marché Gourdeliane semaine 19 (marché du 10 mai 2017) : Le navet et le concombre en forte hausse.
Hausse de 68 % du prix du concombre à 0,63€/kg qui revient au niveau de prix moyen de mai 2016. Le prix du navet augmente quand à lui de 38 % à 1,38€/kg et la tomate rebondit (+28%) à 0,95€/kg après son record de la semaine dernière.
 
Marché Gourdeliane semaine 18 (marché du 3 mai 2017) : La tomate bat des records et le citron vert à la baisse

La tomate encore à la baisse (-13%) à 0,75 €/kg atteint son prix le plus bas depuis 2014.

Légère hausse de l’aubergine (+20%) à 0,60 €/kg qui reste encore à un prix très bas après son record de la semaine précédente. La christophine poursuit quand à elle la baisse (-22%) entamée la semaine dernière (-23%) pour revenir à des niveaux de prix de 2016. Le concombre en hausse de 14 % à 0,38 €/kg reste quand même 40 % moins cher que l’an passé à la même période.

 
Gourde-Liane semaine 17 (marché du 26 avril 2017) : Prix record à la baisse pour l’aubergine.
Le prix de la majorité des légumes reste stable cette semaine. Le prix de l’aubergine atteint son plus bas niveau record 0,50 € le kg, depuis 2014 en baisse de 34 % par rapport au prix mensuel moyen 2016. Le prix de la christophine baisse de 23 % par rapport à la semaine précédente à environ 1,16/kg mais reste 30 % plus cher qu’en 2016. La tomate augmente de 13 % à 0,86 €/kg tout en restant à un niveau plus bas (-35%) par rapport à l’année précédente. Légère hausse du piment fort à 4,55 €/kg (21 % (...)
 
Prix producteurs du marché de Gourde Liane
Tableaux des prix de vente de fruits et légumes relevés chaque semaine sur le marché des producteurs de Gourde-Liane à Baie-Mahault par les agents du Service de l’Information Statistique et Economique de la DAAF-Guadeloupe Année 2017 Récapitulatif année 2017 : Avril : Mars : Février : Janvier : Année 2016 Récapitulatif année 2016 : Décembre : Novembre : Octobre : Septembre : Août : Juillet : Juin : Mai : Avril : Mars : Février : Janvier : Année 2015 Année (...)
 
Gourde-Liane semaine 16 (marché du 19 avril 2017) : La tomate atteint son prix le plus bas de la saison.
Trois produits ont affiché le 19 avril de fortes hausses : maracudja, chou et patate douce, mais le marché est resté stable sur la majorité des produits. Pour les légumes, la tomate atteint le prix le plus bas de la saison avec moins de 1 € à 0,76 €/kg. Son prix mensuel moyen est inférieur de 36 % à celui du mois d’avril 2016. Le prix de la salade augmente de 17 % cette semaine à 1,56 €/kg avec un prix mensuel moyen de 1,34 €/kg, son prix est quasi identique à celui d’avril 2016. Le chou subit une (...)
 
Gourde-Liane semaine 14 (marché du 5 avril 2017) : Prix du marché orienté à la baisse.
Prix du marché orienté à la baisse. Après un mois de mars caractérisé par de fortes fluctuations des apports et des prix hebdomadaires, le premier marché d’avril débute sur des prix des produits maraichers orientés à la baisse. Cette baisse est cependant en trompe l’oeil car elle intervient à la suite d’un mouvement de hausse la semaine précédente où les volumes apportés s’étaient fortement contractés. Sur ce dernier marché, seuls les produits phares, représentés par la tomate et la salade qui faisaient (...)
 
Gourde-Liane semaine 12 (marché du 22 mars 2017) : Retour des volumes et prix à la baisse.
Retour des volumes et prix à la baisse. Les prix de la grande majorité des légumes sont en baisse cette semaine par rapport à mars 2016, sauf christophine et giraumon (+10 % et +19%) qui ont des niveaux légèrement supérieurs à l’année passée. Les piments, après le pic de la semaine précédente ont des prix orientés à la baisse avec un resserrement de l’écart par rapport à l’an dernier bien qu’il reste encore conséquent : 7,10 €/kg pour le piment végétarien et 8,00 €/kg pour le piment fort. Les cives classés (...)
 
Gourde-Liane semaine 11 (marché du 15 mars 2017) : Relèvement de tous les prix cette semaine (effet des pluies)
Relèvement de tous les prix cette semaine (effet des pluies). Salade et tomate sont sur des niveaux de prix toujours très bas, mais qui se sont nettement relevés cette semaine. La hausse est forte sur le prix des piments, le piment végétarien attent 15 €/kg. Le citron baisse à 2 €/kg, se rapprochant du prix 2016. Cliquez pour avoir les tableaux des relevés des prix.
 
Gourde-Liane semaine 10 (marché du 8 mars 2017) : Salade et tomate à moins de 1 €/kg.
La baisse saisonnière du prix des légumes amorcée mi-février s’est poursuivie très nettement ces dernières semaines. Le prix de la tomate est ainsi passé de 1,77 €/kg en février à 0,99 € lors du marché du 8 mars et le prix de la salade de 1,12 € à 0,97 €. Les prix de la tomate et de la salade sont particulièrement bas, le niveau des prix atteints étant inférieur aux prix des 2 dernières années. Une majorité de produits maraichers se retrouvent sur une plage de prix resserrée autour de 1 €/kg : aubergine, navet (...)
 
Gourde-Liane semaine 7 : Baisse générale du prix des légumes.
Baisse générale du prix des légumes (marché du 15 février 2017). Les prix des légumes poursuivent leur baisse cette semaine avec l’avancement de la saison sèche : tous les légumes sont orientés à la baisse, sauf le chou et la pastèque qui subissent des hausses très modérées (13 à 14%) et qui restent à des niveaux de prix très proches de février 2016. Sur l’ensemble des légumes, un tiers présente désormais des prix en dessous de ceux de février 2016. En revanche, 4 produits ont des niveaux de prix beaucoup plus (...)
 
Gourde-Liane semaine 6 : Forts réajustements de prix pour le chou, le concombre et la salade.
Forts réajustements de prix pour le chou, le concombre et la salade. Les variations de prix les importantes cette semaine concernent des réajustements du prix du chou, du concombre et de la salade. Le prix du chou baisse fortement (-60%) pour atteindre 40 centimes, soit le même niveau qu’en février 2016. Le prix du concombre double pour revenir sur un prix équivalent à début janvier (67 centimes) et se rapproche de sa référence de février 2016 (59 centimes). La salade augmente également pour (...)
 
Gourde-Liane semaine 5 : Forte baisse sur le concombre et la salade alors que le piment atteint des sommets.
Forte baisse sur le concombre et la salade alors que le piment atteint des sommets. Le concombre affiche cette semaine des prix très bas à 33 centimes le kilo, soit une baisse de 40 % par rapport à février 2016. La salade dans une moindre mesure l’accompagne dans une baisse engagée depuis fin décembre et atteint 1 €/kg tout rond. A l’inverse, l’aubergine subit une rectification importante à la hausse pour retrouver un prix de 2 € plus conforme à son niveau habituel. La christophine augmente (...)
 
Gourde-Liane semaine 4 : Baisse amorcée sur les produits maraichers.
Après un début d’année avec des prix élevés, les produits maraîchers amorcent leur baisse saisonnière. Les niveaux de prix restent cependant plus élevés qu’en janvier 2016 sur le marché de Gourde-Liane.
 
Gourde-Liane semaine 3 : la baisse des prix se fait attendre
Le prix des légumes ne s’oriente pas encore franchement à la baisse en ce tout début de carème.
 
Gourdeliane, semaine 1 : Pénurie de piment fort
Le premier marché de l’année est caractérisé par un niveau de prix général élevé dans la continuité de la fin d’année, ayant connu des conditions très défavorables avec un régime de pluies soutenues.
 
Prix de la production agricole
Le service statistique de la DAAF réalise depuis 2014 une enquête régulière sur les prix et les volumes des fruits et légumes présentés par les agriculteurs sur le marché de Gourde Liane qui se tient sur le parking du vélodrome de la commune de Baie-Mahault. Ce marché réuni toutes les semaines en moyenne près de 60 agriculteurs, avec des volumes représentant plus de 6 % de l’ensemble de la production du département en fruits et légumes (hors banane fruit). Cette synthèse est complémentaire des (...)