Contenu

Mercuriales Gourdeliane du 7 mars 2018 : la majorité des prix reste à un niveau bas

Le marché reste bien approvisionné.

Pour les légumes, le concombre et la tomate approchent les 4 tonnes, le giraumon 3 tonnes et la pastèque 2 tonnes. Banane plantain et melon sont absents. Les prix restent stables mais sont en diminution pour la tomate (-50%) et la christophine (-15%) dont les prix baissent respectivement à 0,63 €/kg et 0,99 €/kg. Le chou à contrario voit son prix monter fortement (+88%) à 0,62 €/kg.

Du coté des plantes aromatiques, l’offre en persil et piment fort approche les 100 kg chacun, le piment végétarien est absent. Les prix restent stables avec 6,83 €/kg pour le piment fort et 4,79 €/kg pour le persil.

Pour les fruits, seul l’ananas (500 kg) fait parler de lui avec une baisse de 25 %, il s’échange à 1,50 €/kg.

Les tubercules sont marqués par la présence de la patate douce (1T) qui voit son prix baisser de près de 30 % à 1.08 €/kg alors que l’offre faible en igname se répercute sur son prix (+30%) à 2,17 €/kg.