Contenu

Actualités de 2019

octobre 2019

Conformément à la décision technique ODEADOM du 25 septembre 2019, l’Aide annuelle POSEI à la Tonne de Canne Livrée (anciennement aide au transport) ne sera plus reversée à compter de la campagne 2020 par l’intermédiaire des Sociétés d’Intérêt Collectif Agricole (SICA) cannières.

L’ODEADOM la paiera directement à l’exploitant qui devra donc disposer obligatoirement d’un compte bancaire ou postal en propre.

La DAAF invite les planteurs de canne à lui faire parvenir le plus rapidement possible, un Relevé d’Identité Bancaire papier récent et obtenu auprès de leur banque.

 
Pastèque, giraumon et concombre prédominent ce jour alors que l’offre en chou, tomate et aubergine est faible.
 
Un contrôle du comité opérationnel territorial anti-fraude (COTAF) a eu lieu à Sandy Ground ce mercredi 9 octobre 2019. Deux des trois établissements contrôlés par les services vétérinaires devraient faire l’objet d’une fermeture administrative.
 
Tomate, chou, giraumon, melon et aubergine se font très rares sur le marché avec pour conséquence une forte hausse du prix du chou (+43%) à 1,00 €/kg et du giraumon (+30%) à 1,30 €/kg.
 

Dans le cadre de la Semaine du Goût 2019, des dégustations de produits locaux et transformés sont proposés aux clients du centre Commercial Destreland.

6 classes du lycée agricole sont mobilisées.

 
3 classes du LEGTA encadrés par les professeurs d’EPS et de biologie écologie ont été mobilisés sur le site de la Friche industrielle à BAIE MAHAULT de 8h à 11h30 ce jeudi 10 octobre 2019 pour participer au nettoyage du littoral.
 

Cet appel à projet s’inscrit dans l’axe 3 du volet agricole du grand plan d’investissement et dans la continuité de l’appel à manifestation d’intérêt clôturé fin octobre 2018 pour lequel 28 lauréats ont été retenus.

Il vise à accompagner des démarches collectives mobilisant différents maillons d’une ou de plusieurs filières, sur des projets d’intérêt supra régional ou des projets innovants, sur des thématiques nationales ou internationales.

 

L’organisation thématique de la DAAF et de ses services permet aux administrés ainsi qu’à toute personne en contact avec nos services de visualiser les rôles et missions de chacun des agents.

La dernière mise à jour de l’organisation thématique DAAF date du mois d’octobre 2019.

 
Pastèque, banane plantain et chou pommé constituent les légumes les mieux représentés cette semaine.
 

Dans le courant de ce mois, les agriculteurs de Guadeloupe recevront un courrier de notification de leur nouveau "code telePAC" qui leur servira à se connecter au site internet "telePAC" d’octobre 2019 à septembre 2020 et consulter ainsi l’avancement de leurs demandes d’aide.

Attention, ce code 2019 servira aussi en 2020 pour déclarer ses surfaces et demander des aides. Il convient donc de le conserver précieusement.

 

Dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation (PNA), le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, lance un nouvel appel à projets national en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé et l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Il vise à soutenir des projets d’intérêt général répondant aux enjeux sanitaires, socio-économiques et environnementaux de l’alimentation.

 
septembre 2019
Les prix du navet, de la salade et du chou pommé sont en hausse : +35 % pour le navet à 1,35€/kg, +16% pour la salade à 2,42€/kg et +15% pour le chou pommé à 0,70€/kg.
 
Un appel à candidature est ouvert pour la désignation de deux organismes à vocation sanitaire , l’un dans le domaine animal et l’autre dans le domaine végétal.
 
La DAAF Guadeloupe invite les planteurs de canne à régulariser leur situation administrative, seuls ou accompagnés par leur SICA cannière, avant le 30 septembre 2019 dernier délai, pour percevoir les 25 % restant de l’AGP et de l’aide à l’entretien 2019 non versés.
 

[ Agriculture - Trajectoire 5.0 ] Le COSDA s’est réuni ce jeudi 19 septembre dans l’objectif d’approuver le plan d’actions en faveur du développement de l’agriculture à Saint-Martin.

Émanant des groupes de travail en charge de proposer des stratégies de développement de chaque filière agricole, le plan d’actions a été construit suite à l’analyse des forces, faiblesses, freins et opportunités constatés. Il a permis d’identifier les grandes orientations et de proposer des actions permettant de développer la filière agricole à Saint-Martin.

 
Des volumes peu importants pour les légumes hormis la pastèque, ce jour. Les prix sont en forte hausse pour le concombre qui passe la barre des 1,00 €/kg (+47%), la banane plantain (+45%) à 1,45 €/kg, le giraumon (+38%) à 1,38 €/kg, la salade (+29%) à 2,08 €/kg et le navet (+25%) à 1,00 €/kg.
 
La déclaration de ruches est à réaliser en ligne du 1er septembre au 31 décembre sur le site MesDémarches. Cette procédure simplifiée remplace Télérucher et permet l’obtention d’un récépissé de façon immédiate.
 
Pastèque, concombre et chou pommé constituent les légumes les mieux représentés cette semaine.
 
Un niveau de traitement à la baisse reflétant une évolution des pratiques Après une augmentation non significative entre 2011 et 2014, l’indice de fréquence de traitement (IFT) enregistre une baisse de près de 30 % entre 2014 et 2017. Pour la campagne 2017, il atteint la valeur de 1,7 correspondant à une application moyenne annuelle de 1,7 doses de produit au champ. Cette baisse mesure les évolutions significatives qui sont observées dans les comportements des agriculteurs.
 

La DAAF recrute un/une vacataire pour 2 mois.

Intitulé de la mission : instruction de demandes d’aides agroenvironnementales.

La mission se déroulera à la DAAF route de Saint-Phy - Basse-Terre pour 2 mois à compter du 1er novembre 2019.

 

Les investigations conduites depuis plusieurs jours par les services de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Bas-Rhin dans l’établissement « ferme DURR » actuellement mis en cause dans des cas de Listériose humaine ont révélé de graves dysfonctionnements dans l’entreprise.

Les services du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation ordonnent ce jour le retrait de la vente et le rappel de TOUS les produits laitiers de la marque Ferme DURR (FR 67-055-001 CE) de type yaourts nature et aux fruits, crèmes, fromages blancs et fromages, flans, etc...

 

Le Ministère de l’agriculture lance une enquête de satisfaction auprès des internautes des sites internet des DAAF.

Vous consultez régulièrement le site Internet de votre Direction de l’alimentation, de l’agriculture et la forêt, donnez-nous votre avis !

Répondez directement en ligne au questionnaire ici.

 
Une semaine après le passage de la tempête Dorian, le marché est convenablement alimenté en légumes. Concombre, pastèque et salade sont les légumes les mieux représentés ce jour, suivis de l’aubergine et de la cive.
 
Chaque utilisation d’antibiotiques peut rendre les bactéries résistantes. Et les antibiotiques perdent alors de leur efficacité. Pour limiter les traitements antibiotiques autant que possible, il faut prévenir les maladies animales grâce à un ensemble de bonnes pratiques dans les élevages.
 
août 2019

Le service de l’alimentation met à la disposition des éleveurs de porcins une note d’information présentant diverses obligations :

- Identification et traçabilité
- Le registre d’élevage
- Santé et protection des animaux
- Coordonnées utiles
- Références réglementaires

 

L’INRA réalise une enquête sur la perception du changement climatique des agriculteurs Antillais et le besoin de conseils agro-climatiques.

Le projet de recherche EXPLORER vise à développer des solutions pour répondre aux enjeux du secteur agricole face au changement climatique en Guadeloupe et en Martinique. Pour cela, le projet met en synergie l’expertise agronomique de l’INRA et climatologique de Météo France.

 
Afin d’aider les planteurs de canne à se régulariser pour la campagne sucrière 2020 et qu’ils puissent toucher 100 % de leur AGP, l’interprofession IGUACANNE a mis en place dans chaque SICA cannière, un Guichet Unique constitué d’un animateur qui accompagne depuis le mois d’août les agriculteurs dans les différentes démarches administratives.
 
L’offre en légumes est prononcée pour le concombre, la pastèque, le giraumon et la banane plantain. Elle est très faible pour l’aubergine, la christophine et la tomate.
 
Ce samedi 3 août, le préfet de la Guadeloupe a mis en application plusieurs décisions de justice qui ordonnent la destruction de bâtiments et la remise en labour de parcelles agricoles appartenant à la compagnie agricole du Comté de Lohéac (Sainte-Rose) où étaient illégalement érigées des constructions et cultures.
 
Le marché est bien alimenté sauf pour les fruits. Concombre, pastèque, navet et banane plantain représentent les plus forts volumes. Le chou est encore absent et la christophine rare. Les prix sont globalement stables.
 
Le concombre (2,8T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi de la pastèque (2,3T).
 

L’instance d’éducation et promotion de la santé (IREPS) Guadeloupe Saint-Martin, Saint Barthélémy lance un nouveau programme de prévention santé pour contribuer à la réduction des risques d’exposition à la chlordécone via les produits de la pêche en mer et en rivière.

Le programme Titiri vise à informer pour faciliter une meilleure compréhension de la problématique pêche et chlordécone.

 
Concombre (4,8T) et pastèque (3,1T) constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est absent depuis début mai.
 
juillet 2019
Une aide de l’ODEADOM a été accordée en 2017 pour financer la réalisation de plans de développement d’entreprise (PE-JA), pièce centrale dans le parcours à l’installation des jeunes agriculteurs. 25 de ces agriculteurs ayant été concernés par ce dispositif, ces PE-JA doivent désormais être suivis afin de garantir leur bonne exécution sur une durée de 4 ans suivant la date d’installation. Dans ce contexte, la DAAF de Guadeloupe lance aujourd’hui un appel à projets pour la réalisation du suivi de la bonne mise en œuvre des PE-JA des jeunes agriculteurs récemment installés. Ce suivi prend la forme de prestations de conseil individuel. Le descriptif de l’appel à projets est disponible au lien ci-dessous, la date limite de dépôt des candidatures est fixée au lundi 16 septembre 2019 à 12h00.
 
Le Bulletin de Santé du Végétal Guadeloupe n°05 pour la filière Anthurium est en ligne. Pression faible des bactérioses de l’anthurium ; présence de pythium et de cochenilles blanches farineuses faible
 
Produits phytopharmaceutiques : autorisations de mise sur le marché d’une durée maximale de 120 jours délivrées par le ministère dans des situations d’urgence phytosanitaire, dernière mise à jour en date du 24 juillet 2019
 
Découvrez la vidéo de promotion de la Maison Familiale et Rurale de Ste Rose en Guadeloupe pour la rentrée 2019
 
Cette semaine sur le marché, le concombre présente le plus fort volume (6,5T) mais son prix reste stable à 0,30 €/kg.
 
Concombre et pastèque constituent les légumes les plus présents cette semaine alors que le melon et l’aubergine sont absents.
 

Annick Girardin et Didier Guillaume confirment le maintien, pour la durée des conventions canne signées en Guadeloupe et à La Réunion, des aides nationales aux filières canne-sucre dans les départements d’outre-mer.

Cette annonce fait suite aux différentes interpellations des socioprofessionnels, des élus et des parlementaires des territoires concernés.

La situation difficile que connait le secteur est liée à une forte baisse des cours du sucre induit notamment par la fin des quotas sucriers. Cette difficulté a été anticipée pour la filière sucrière d’outre-mer. Ainsi, une aide à l’adaptation de 38 M€ par an a été mise en place en 2017 pour une durée de 3 ans avec l’accord de la Commission européenne.

 

L’État met à la disposition du public les cartes représentant l’ensemble des résultats acquis quant au degré de contamination ou non des sols de la Guadeloupe par la chlordécone.

La carte de la contamination des sols par la chlordécone a été actualisée fin juin 2019 afin d’intégrer les résultats des analyses de sol issus des campagnes de prélèvements réalisées en 2018 par la DAAF et par l’instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (IREPS). Ainsi, 246 parcelles à usage agricole représentant 140 hectares et 46 jardins familiaux ont été intégrées à la cartographie existante. Cela porte désormais à 6 355 le nombre de résultats d’analyses de sol figurant sur la carte de contamination des sols de Guadeloupe.

Au total, au regard des analyses effectuées, ce sont 3 480 hectares qui sont représentés sur cette carte.

 
Le Conservatoire du littoral vous informe du lancement d’un appel à projets pour l’installation d’agriculteurs sur le site des Monts Caraïbes.
 
Concombre et pastèque constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est absent depuis début mai.
 

En cette année 2019, l’enseignement agricole compte 909 élèves, étudiants et apprentis. Sur 432 élèves inscrits aux examens, 415 ont été présents aux épreuves et 351 ont obtenu un diplôme de l’enseignement agricole. Le taux de réussite global de 85 % est très satisfaisant.

La liste des admis en 2019 aux examens de l’enseignement agricole est en ligne :

 
Le préfet et les responsables de l’interprofession canne-sucre Iguacanne viennent de signer un avenant à la convention canne pour permettre aux planteurs d’accéder cette année à une partie des aides que l’État accorde à la filière.
 

En France, 4 millions de personnes vivent de l’aide alimentaire distribuée par les associations caritatives, presque deux fois plus qu’il y a 10 ans.

Toute personne morale souhaitant recevoir des contributions publiques dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire peut déposer un dossier de demande d’habilitation.

 
L’enquête sur les pratiques culturales des agriculteurs en grandes cultures en 2017 s’inscrit dans le dispositif des enquêtes « Pratiques culturales », outil majeur de description des pratiques des exploitants agricoles. Les précédentes enquêtes portant sur les pratiques culturales en grandes cultures ont été réalisées dans les DOM en 2011 et 2014 et concernent la canne à sucre. Les premiers résultats nationaux sont diffusés par le SSP (publication et tableaux de données nationales et régionales).
 
juin 2019
Le concombre (2,7T) est le légume le plus présenté ce jour, suivi par le giraumon (2,6T), et le chou (1T).
 

Sous l’autorité du préfet, cinq services de l’État ont mené une opération de contrôle coordonné auprès de 23 établissements de la Marina de Pointe-à-Pitre, ce jeudi 27 juin.

Les contrôles ont porté sur les affichages de prix, l’information du consommateur et la sécurité ; la traçabilité des produits de la mer et les bateaux ; le contrôle des débits de boissons et le travail dissimulé ; l’hygiène alimentaire et le contrôle des restaurants.

 
L’offre en production est en baisse cette semaine, sauf pour le giraumon, dont le volume dépasse la tonne.
 
La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy comptent des élevages de bovins, de petits ruminants, d’équidés, de volailles et de lapins. Ces élevages sont potentiellement exposés à un certain nombre de dangers sanitaires présents en Guadeloupe ou dans la zone Caraïbe.
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la tomate (1,8T), le giraumon (1,7T), la pastèque (1,6T) et la christophine (1,2T).
 
Le Bulletin de Santé du Végétal Guadeloupe n°04 pour la filière Anthurium est en ligne.
 
La connaissance et le suivi de l’occupation du territoire sont des préoccupations anciennes de la statistique agricole. Le concept de l’enquête Teruti repose sur l’association originale de photographies aériennes constituant la base de sondage et de relevés de terrain effectués par des enquêteurs.
 

Le comité régional de l’alimentation s’est réuni sous la présidence du préfet de la Guadeloupe, M. Philippe GUSTIN, le vendredi 24 mai 2019.

Le comité régional de l’alimentation est l’instance de pilotage à l’échelle locale du programme national de l’alimentation et de la nutrition, programme qui a pour objectif de mettre en cohérence des différentes politiques publiques en lien avec l’agriculture durable, l’alimentation et la nutrition.

 
Téléchargez dans cet article les fiches conditionnalités du Domaine Environnement, changement climatique et bonnes conditions agricoles des terres (BCAE).
 
Christophine et giraumon constituent les légumes les plus présents cette semaine alors que le melon est absent depuis début mai. La plus forte évolution de prix est à la hausse et concerne l’aubergine (+25%) à 0,80 € suivi par la salade (+16%) et le chou (+14%) échangés respectivement à 1,64 et 0,80 € ; le prix du concombre remonte à 0,90 € (+10%).
 

La 2è édition de la journée de la statistique agricole en Guadeloupe est organisée le 14 juin 2019 par la DAAF.

A cette occasion, plus d’une cinquantaine d’acteurs du monde agricole et de l’agroalimentaire se retrouveront autour d’une conférence à la Direction de l’alimentation de l’agriculture et de la forêt.

 
L’offre est en baisse cette semaine, sauf pour la pastèque, dont le volume dépasse la tonne.
 

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation organise, en partenariat avec La Caisse Nationale du Crédit Agricole, la quatrième édition du concours intitulé les « Trophées de l’agro-écologie » jusqu’au 30 juin 2019.

Ce concours à pour but d’encourager et de gratifier les initiatives innovantes et exemplaires d’une agriculture à caractère agroécologique, productive, et respectueuse de l’environnement ainsi que des hommes qui la font vivre.

 
L’ouragan Maria de catégorie 5 a dévasté le sud de la Guadeloupe et a impacté l’ensemble de l’archipel dans la nuit du 18 septembre 2017. Les traces s’effacent progressivement, et l’année 2018 a été une année de mobilisation pour remettre les bananeraies en production, préserver la campagne de canne et remettre en culture les productions maraîchères.
 
Sois son héros, une campagne de sensibilisation aux problématiques d’errance et de divagation canine en Guadeloupe qui a pour but de lutter contre les abandons et la divagation et sensibiliser les enfants au sein des établissements scolaires.
 
Christophine, giraumon, pastèque et tomate constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est toujours absent.
 
mai 2019

Les produits de la pêche côtière-poissons, crustacés, mollusques, oursins montrent encore des taux importants de chlordécone, notamment les langoustes, sur certains étals et marchés du sud de la Basse-Terre.

Malgré l’instauration de zones d’interdiction de pêche, encore près de 3 produits de la pêche sur 10 en moyenne, pêchés localement et vendus sur ces marchés, demeurent non conformes.

 

Les bilans 2017 et 2018 de la commission départementale de préservation des espaces agricoles sont en ligne.

Ce sont des centaines d’hectares d’espaces agricoles, naturels et forestiers qui ont pu être préservés en Guadeloupe grâce à cette commission.

 

La DAAF de Guadeloupe lance l’appel à projets 2019 « Mobilisation collective pour l’agro-écologie » afin de favoriser l’émergence et soutenir la mise en œuvre de projets collectifs locaux d’agriculteurs engagés dans la transition agro-écologique.

Cet appel à projets porte sur 2 volets :

Volet 1 : Appui à l’émergence de collectifs (GIEE)

Volet 2 : Appui à l’animation des GIEE

 
La tomate marque sa présence sur le marché (3T) et s’échange à 1,07 €/kg.
 

Le lycée agricole de Guadeloupe présente, dans le cadre du projet Dephy Expe, une vidéo sur l’horizon agro-ecologique de la formation professionnelle et de la production agricole.

Le projet Dephy Expe a pour objectif d’expérimenter des pratiques alternatives aux herbicides en culture tropicale avec comme principal levier mécanisation des opérations visant à contrôler l’enherbement.

 

Depuis le 1er janvier 2019, les particuliers ne peuvent plus utiliser de produit phytopharmaceutique hormis les produits de biocontrôle, les produits autorisés en agriculture biologique et les produits à faible risque.

La liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle est accessible en pièce jointe du présent article.

 
Les bactérioses de l’anthurium : éviter de replanter des plants sains sur un sol ayant déjà contenu des plants contaminés. Le pythium : l’association du pythium et de la bactérie Acidovorax anthurii a détruit plus de 90% des plants d’anthurium.
 
Les bactérioses de l’anthurium : léger recul de la maladie « Xanthomonas axonopodis » dû à la suppression partielle des fleurs et feuilles infectées. Le pythium : le champignon peut rester actif pendant de nombreuses années dans le substrat du sol.
 
Les bactérioses de l’anthurium : le temps sec propice au nettoyage complet des parcelles. Le pythium : les plants déjà malades sont fortement affectés par la présence du pythium dans les sols humides.
 

Le 15 mai à minuit, vous étiez 4532 agriculteurs à avoir réalisé votre télédéclaration, ce qui place la Guadeloupe au 1er rang des départements français en terme de pourcentage de réalisation entre 2018 et 2019.

Pour les quelques agriculteurs qui n’auraient pas pu se mobiliser, vous pouvez encore, et jusqu’au 11 juin à 18h, vous connecter sur le site telepac.agriculture.gouv.fr ou vous rendre dans votre structure professionnelle (Chambre, SICA, ...).

Mais attention, des pénalités de 1% seront appliquées pour chaque jour de retard sur les aides demandées.

 
Concombre (2,2T), Pastèque (1,4T), chou pommé (1,3T), christophine (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 

La DAAF lance un appel à projets pour un soutien à l’encadrement administratif des structures collectives.

Cette aide permet la prise en charge dans certaines limites du salaire des personnes occupant les fonctions de direction ou de gestion administrative.

 

Le lundi 13 mai 2019, vous êtes :

agriculteurs à avoir réalisé votre télédéclaration PAC 2019 sur : https://www.telepac.agriculture.gouv.fr/

 
Le chou pommé (1,7T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par la christophine, le giraumon, la banane plantain, la pastèque et la tomate avec des volumes supérieurs à la tonne.
 
La Région Guadeloupe, en partenariat avec l’État et le Département, organise le Joli mois de l’Europe, du 1er au 31 mai 2019. Au programme, des visites-découvertes d’entreprise, des conférences, des animations, des journées portes ouvertes, des expositions, des ateliers … Avec, notamment, le 13 mai : L’innovation au cœur de la filière banane
 
Le bilan 2018 du Bulletin de Santé du Végétal en Guadeloupe est en ligne pour toutes les filières.
 

La Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) est une aide versée pour les jeunes de moins de 40 ans s’installant en tant que chef d’exploitation agricole. Elle est financée sur des fonds européens et nationaux dans le cadre du Programme de Développement Rural de Guadeloupe.

Cette dotation a été attribuée de 2010 à 2018 à 113 nouveaux chefs d’exploitation.

 

A qui est destinée la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) ? Quelles sont les conditions pour l’obtenir ? Comment obtenir la DJA ? Quel peut être le montant de la DJA ?

Autant de questions que se posent les jeunes agriculteurs et qui trouvent une réponse dans cet article.

 
Les chiffres clés de l’enseignement agricole guadeloupéen en 2018-2019 sont présentés sous forme d’infographie.
 
Le lycée agricole de Guadeloupe a organisé pour la troisième année consécutive, la journée de l’arbre en partenariat avec les communes de Pointe-à-Pitre, de Baie-Mahault et de Petit-Bourg où des plantations ont été réalisées par des élèves avec l’assistance des services techniques de chacune de ces municipalités.
 
À quinze jours de la fin de la campagne de télédéclaration des surfaces agricoles pour l’année 2019, le préfet de région a fait un point d’étape sur le déroulement des opérations de télédéclaration ce mardi 30 avril à la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF), sur le site de Dothémare aux Abymes.
 
Pastèque, chou pommé, concombre, giraumon, christophine et melon constituent les légumes les mieux représentés sur le marché.
 
avril 2019
Depuis 2018, VIVEA a lancé le dispositif « formations labellisées Ecophyto ». Ces formations permettent aux agriculteurs de perfectionner leurs connaissances et pratiques afin de réduire l’usage des produits phytopharmaceutiques ou d’avoir recours à des méthodes alternatives à ces produits et d’en diminuer les risques et les impacts.
 
Tomate, pastèque, concombre, christophine, chou pommé et banane plantain constituent les légumes les mieux représentés sur le marché de Gourdeliane alors que l’aubergine revient cette semaine et que le melon est absent.
 

À mi-parcours de la campagne de télédéclaration 2019, 2 231 agriculteurs de Guadeloupe et de Saint- Martin ont effectué leur déclaration de surfaces et leurs demandes d’aides agricoles pour l’année 2019 sur le site www.telepac.agriculture.gouv.fr

Cela représente déjà plus de 50% des télédéclarations effectuées en 2018.

 
Concombre (3T), chou pommé et pastèque (2,1T), christophine (1,7T), tomate (1,4T) giraumon (1,3T), banane plantain (1,1T) et melon (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 

La grande enquête NUTRIPARM sur les préférences alimentaires des Guadeloupéens s’est poursuivie sur le terrain cette semaine en allant à la rencontre des consommateurs au centre commercial Destreland à Baie-Mahault.

Cette action a été réalisée avec l’appui des élèves du lycée agricole. Futurs acteurs de la production agricole et de l’alimentation en Guadeloupe, ils ont ainsi contribué à sensibiliser les Guadeloupéens à l’équilibre alimentaire et à l’importance de participer à la grande enquête NUTRIPARM.

 

L’indemnité Compensatoire de Handicap Naturel (ICHN) est une aide en faveur des agriculteurs exerçant leur activité dans des zones défavorisées par l’altitude, de fortes pentes et d’autres caractéristiques physiques du territoire.

Cette aide est fondamentale pour le maintien de l’activité agricole dans les zones à handicaps naturels et notamment dans les départements d’Outremer.

 
Suite à la détection dans le cadre d’un autocontrôle de salmonelles (Salmonella Typhimurium) dans l’un des bâtiments de son élevage de poules pondeuses situé à Bouillante, la société « EARL ferme de Bourbier » procède par mesure de précaution au retrait de la vente et au rappel de l’ensemble des d’œufs frais qu’elle commercialise sous l’appellation « Oeufs frais Ramade »
 
La tomate bien présente (2,1 T) à 1,44 €/kg voit son prix en hausse de 15 % alors que les prix de la christophine (2,1T) et du giraumon (1,2 T) restent stables respectivement à 0,97 €/kg et 0,98 €/kg.
 

Santé publique France a identifié, dans l’Hexagone, des cas d’infection à Listeria de personnes qui ont consommé du fromage fabriqué par la Société Fromagère de la Brie.

Il a été décidé par mesure de précaution de retirer de la vente et de rappeler l’ensemble des fromages au lait cru et au lait pasteurisé fabriqués par la Société Fromagère de la Brie sur son site de St Siméon.

 

L’enseignement agricole forme à tous les métiers du vivant : métiers de la terre, de la nature, du végétal, de la forêt et du bois…

Mieux faire connaître l’étendue de ces métiers et les perspectives d’emplois qu’offrent ces filières, c’est l’enjeu du nouveau slogan de l’enseignement agricole, « L’aventure du vivant ».

 

Dans le cadre de l’enquête NUTRIPARM « Préférences alimentaires des Guadeloupéens », le lycée agricole a organisé une opération de sensibilisation sur le thème de l’alimentation le jeudi 4 avril 2019.

Après le lancement de l’enquête en ligne NUTRIPARM en février dernier, l’enseignement agricole s’est mobilisé aux côtés de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) de Guadeloupe pour mener des actions de sensibilisation sur les habitudes alimentaires.

 

Les mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) sont des mesures souscrites volontairement pour une durée de 5 ans. Elles permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale ou dans le maintien de telles pratiques lorsqu’elles sont menacées de disparition.

Les aides à la conversion et au maintien de l’agriculture biologique visent à compenser tout ou partie des surcoûts et manques à gagner liés à l’adoption ou au maintien des pratiques de l’agriculture biologique.

 

La France est le 1er pays agricole européen et un leader mondial pour l’exportation de produits agricoles et agroalimentaires. Ses atouts : diversité des territoires, richesse des productions, qualité des produits, sécurité sanitaire, recherche et innovation, puissance industrielle et technologique, système éducatif agricole et agroalimentaire performant...

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a réalisé un film pour promouvoir les atouts agricoles et agroalimentaires de la France.

 
Tomate (2,2T), chou pommé (2,1T), giraumon (1,8T),christophine (1,5T), pastèque (1,2T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la christophine (3T), le chou pommé (1,6T) la pastèque (1,1T) et le giraumon (1T)
 

La campagne de télédéclaration des surfaces agricoles pour l’année 2019 débute ce 1er avril 2019 et se terminera le 15 mai 2019.

Cette télédéclaration est nécessaire pour tous les agriculteurs qui souhaitent bénéficier des différentes aides agricoles : aides à la production (canne-à-sucre, banane, fruits et légumes), indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN), aides en faveur de l’agriculture biologique (AB) et mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC).

Les demandes d’aides doivent être effectuées exclusivement par Internet sur le site Telepac : www.telepac.agriculture.gouv.fr

 
mars 2019

L’enquête NUTRIPARM « Préférences alimentaires des Guadeloupéens » est une enquête en ligne. L’enjeu de l’enquête est d’obtenir les préférences alimentaires déclarées d’au moins 1 500 adultes guadeloupéens.

L’exploitation de ces données sera ensuite corrélée à celles d’une batterie de tests sensoriels qui seront réalisés par le laboratoire d’analyse sensorielle du PARM ; dans l’objectif de comprendre clairement les préférences sensorielles de la population vis-à-vis des sensations du gras, du salé et du sucré.

Participer à l’enquête : http://daaf.guadeloupe.agriculture.gouv.fr/La-grande-enquete-sur-les

 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la christophine et le concombre (3T), la pastèque (1,8T) le navet (1,4T), la tomate et le chou pommé (1,2T).
 

La Journée Portes Ouvertes des MFR de Guadeloupe se tiendra le jeudi 21 mars 2019 à la MFR de Baie-Mahault de 8 à 16 heures.

Cette journée a été préparée avec la classe de terminale Service Aux Personnes et Aux Territoires ; la classe de BTSA 2ème année y tiendra un « Village Durable ».

 
Alain Joly, chef du bureau des Outre-mer, nous explique quelles sont les ambitions du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour les Outre-Mer.
 
Pour cause de Carnaval, nous avons pas eu de relevé de prix le mercredi 6 mars. La tendance générale des prix est stable par rapport au dernier marché de février. Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la pastèque (2,3T) avec un prix 1,09 €/kg.
 

L’aventure du vivant, c’est une campagne de communication lancée au Salon international de l’agriculture 2019 par Didier Guillaume ministère de l’agriculture et de l’alimentation en présence de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

L’enseignement agricole forme à tous les métiers du vivant (plus de 200) : métiers de la terre, de la nature, du végétal, de la forêt et du bois…

 

Depuis plusieurs années, l’agriculture de précision s’installe au cœur des pratiques. Qui les utilise ? Quels outils sont les plus employés ? Pour répondre à ces nombreuses interrogations, l’Union européenne propose un sondage en ligne à tous les agriculteurs européens. Le sondage en ligne est ouvert jusqu’au 17 mars.

GPS embarqué, station météo connectée, capture d’images par drones… Les techniques de l’agriculture de précision sont multiples et favorisent notamment la réduction d’intrants dans les parcelles agricoles. Ces outils technologiques permettent de conseiller l’agriculteur pour qu’il adapte son intervention.

 

Tout exploitant qui met en œuvre l’une des étapes de la production, de la transformation et de la distribution des produits ou denrées alimentaires d’origine animale est tenu de déclarer chacun des établissements dont il a la responsabilité, ainsi que les activités qui s’y déroulent.

Nouveau : le formulaire de déclaration a été révisé et simplifié pour faciliter votre démarche.

 
Ketty Couriol-Lombion est cheffe du poste frontalier à la DAAF Guadeloupe et présidente de l’Union des Femmes Guadeloupéennes (UFG). A ce titre, elle témoigne des actions menées par l’UFG en faveur de la cause des femmes, des familles et de la personnalité guadeloupéenne, depuis sa création en 1946.
 
Christophine, banane plantain, tomate, chou et salade constituent les légumes les mieux représentés alors que melon et aubergine sont absents. Le concombre se fait rare et son prix reste très élevé (1,30 €/kg).
 
février 2019

La campagne de télédéclaration des surfaces et des demandes d’aides agricoles 2019 aura lieu du 1er avril au 15 mai 2019.

Désormais, tous les agriculteurs qui souhaitent bénéficier d’aides agricoles, doivent effectuer et signer leur télédéclaration de surfaces et de demandes d’aides directement sur le portail national TéléPAC (www.telepac.agriculture.gouv.fr). Cette saisie en direct évitera toute anomalie de transfert depuis d’autres outils.

Sans déclaration de surfaces, aucune aide agricole ne pourra leur être versée au titre de la campagne 2019.

 

L’agriculture guadeloupéenne est encore une fois représentée dans toute sa diversité au Salon International de l’Agriculture qui se déroule cette semaine à Paris, Porte de Versailles.

A noter cette année la présence de Naomi Martino, une jeune guadeloupéenne qui travaille le chocolat sous différentes formes.

 
L’ offre est en baisse, sauf pour la tomate, la christophine, le giraumon et le chou pommé dont les volumes dépassent la tonne.
 
La première édition de l’évènement "Produire demain", aura lieu les 25 et 28 février prochains, respectivement à Gourbeyre et au Lamentin, à 18h00. Ces deux soirées sont l’occasion de permettre une rencontre du grand public avec les acteurs de l’agriculture durable, et de la consommation responsable, afin d’éclaircir certaines notions (agriculture bio, production locale, agroécologie, vente directe, etc.).
 

M. le préfet Gustin a rendu visite, ce mercredi 20 février 2019, à la station de conditionnement et distribution en fruits et légumes frais de la SICAPAG.

Ce déplacement a notamment permis d’échanger avec les différents partenaires sur les problématiques de la production et de la distribution des produits agricoles locaux de qualité.

 
Retour en vidéo sur les foulées et le marché agricole du Lycée Alexandre Buffon.
 

Le pôle santé et protection des animaux des végétaux et de l’environnement de la direction de l’alimentation de l’agriculture et de la foret édite une note d’information destinée aux éleveurs de petits ruminants.

Vous retrouverez dans ce document :

  • Les obligations des éleveurs concernant l’identification et la traçabilité
  • Le registre d’élevage
  • La santé et la protection des animaux
  • Les coordonnées utiles
 
Afin de pouvoir développer la petite mécanisation au niveau des parcelles de cannes et de lutter contre les enherbements, le Centre Technique de la Canne et du Sucre (CTCS) en collaboration avec les techniciens des SICA cannière ont réalisé une vidéo traitant de ce sujet.
 
Le chou pommé (4,2T) est le légume le plus présenté ce jour, suivi par la christophine (2,4T), le navet (1,4T) et la tomate (1,1T).
 

Les équidés constituent une population d’animaux particulièrement à risque d’un point de vue sanitaire du fait des déplacements fréquents qu’implique leur valorisation et de la chaîne de contamination potentielle liée à ces mouvements.

En conséquence, l’organisation d’un rassemblement d’équidés nécessite de prendre des dispositions spécifiques afin de garantir la sécurité sanitaire et le bien -être des équidés présents sur le lieu.

Après avoir consulté les fédérations et associations ainsi que les centres équestres concernés, la préfecture a publié un arrêté préfectoral réglementant les rassemblements d’équidés dans le département de la Guadeloupe et dans la collectivité de Saint-Martin.

 
6ème édition du marché agricole du lycée agricole Alexandre Buffon ce samedi 16 février de 7h à 19h avec de nombreuses animations : Cross, marche de santé, rando VTT Marché agricole Ateliers jardins Ateliers danse ...
 
Le ministère chargé de l’agriculture réalise une enquête statistique sur les pratiques culturales en arboriculture en 2018, en vue de disposer d’une connaissance actualisée des pratiques des exploitants et notamment de l’usage des produits phytosanitaires. Cette enquête concerne en Guadeloupe la banane et permettra de mieux comprendre la diversité des pratiques et d’apprécier l’incidence des actions publiques en ce domaine notamment dans le cadre du plan d’action Ecophyto.
 
Sur le marché, banane plantain (2T), christophine (1,7T), chou pommé (1,3T) et pastèque (1,T) constituent les légumes les mieux représentés.
 

Les votes pour le renouvellement général des membres de la Chambre d’Agriculture de la Guadeloupe qui s’est clôturé le 31 janvier 2019 ont été recensés en séance publique en préfecture par la commission d’organisation des élections.

Les résultats globaux et détaillés ainsi que le taux de participation sont disponibles.

 

La CDPENAF est la commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers.

Sa principale mission est de lutter contre la consommation excessive de ces espaces, contre l’étalement urbain et le mitage des espaces agricoles, naturels et forestiers par des constructions.

 

A l’occasion du comité de pilotage du plan chlordécone du 18 janvier 2019, les résultats des plans de surveillance et de contrôle des denrées alimentaires réalisés en 2018 par les services de la DAAF et de la DIECCTE ont été présentés.

En 2018, ce sont 1 439 prélèvements en vue de la recherche de chlordécone qui ont été réalisés par les services de l’État.

 

Le mercredi 30 janvier 2019 s’est tenue une réunion en préfecture portant sur la coopération entre les différents acteurs institutionnels et professionnels concernés par le volet agricole du Grand Plan d’Investissement à Saint-Martin.

Deux projets locaux ont permis d’illustrer les initiatives du secteur : le projet de création d’un centre d’emballage d’œufs (partie animale) porté par M. Gimenz de la SICASMART, organisation professionnelle agricole locale avec l’aide de financements d’État, et le projet d’hydroponie porté par M. Gester des Green Soldiers (partie végétale).

 
M. le préfet Gustin, accompagné de M. Vincent Faucher de la DAAF, a rendu visite aux membres de l’association "Bouquet du Terroir Sud Guadeloupe" au mois de janvier 2019. Cette association commercialise des paniers de fruits et légumes de saison issus de pratiques préservant notre environnement. Les producteurs ont présenté leurs différentes cultures agro-écologiques utilisant notamment du paillage bio-dégradable.
 
Doté de 5 milliards d’Euros sur 5 ans, le volet agricole du Grand Plan d’Investissement (GPI) a vocation à être un instrument clef de la transformation des secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la forêt et du bois, de la pêche et de l’aquaculture. Il doit permettre d’accompagner les orientations stratégiques des plans de filière élaborés par les interprofessions, par la mise en œuvre de projets concrets dans les territoires.
 
janvier 2019
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la tomate et le chou pommé (3T), la christophine (2,4T) le concombre (1,5T) et la banane plantain (1,3T)
 

Depuis plusieurs années, on observe une résurgence de la question alimentaire à l’aune de mouvements citoyens pris entre demande de reconnexion entre l’acte de produire et l’acte de manger et besoins sociaux immédiats d’accessibilité.

Réalisé par le CNFPT, le MOOC sur les systèmes alimentaires territorialisés s’adresse aux professionnels et non professionnels de l’alimentation qui souhaitent s’outiller pour participer à la transition vers des systèmes alimentaires durables.

 

Conformément aux annonces du Président de la République, le 27 septembre 2019 à Morne Rouge en Martinique, le gouvernement renforce la réglementation relative à la teneur maximale de chlordécone dans la viande bovine. Ce nouvel arrêté est une première étape vers l’objectif « zéro chlordécone » dans l’alimentation, comme annoncé par le président de la République lors de son déplacement aux Antilles en septembre dernier.

Cette modification intervient pour tenir compte des récentes études de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (ANSES) visant à garantir un haut niveau de protection des populations.

 
  • La carte des formations de l’enseignement agricole en Guadeloupe ainsi que
  • Le schéma des parcours de formation "Productions agricoles et transformations, aménagement paysager" et
  • Le schéma des parcours de formation "Service en milieu rural et conseil-vente"

sont disponibles en téléchargement

 
La tomate (2,2T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par le chou pommé et la christophine, avec des volumes supérieurs à la tonne.
 
Giraumon (2,3T), concombre et christophine (1,3T), chou pommé (1,2T) et salade (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 

Le plan ecophyto a été initié en 2008 suite au Grenelle de l’environnement.

Ses objectifs actuels sont la diminution de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques de 25% en 2020 et de 50% en 2025.

Retrouvez dans cette vidéo une présentation du plan Ecophyto en Guadeloupe.

 

« Goûts en Famille » est un projet original, le 1er à offrir aux parents d’enfants de 8 à 11 ans des outils pratiques pour éveiller le goût des enfants au quotidien, lors des repas ou en cuisine.

Aujourd’hui, une centaine de familles réparties sur tout le territoire de Guadeloupe participent à « Goûts en Famille ». Quatre mairies, conscientes du caractère innovant de cette démarche, se sont également associées au projet : Petit-Bourg, Le Gosier, Basse-Terre et Morne à l’Eau, qui a pris une part particulièrement active dans le recrutement des familles, via sa caisse des écoles.

 
La 7ème édition du Destreland show d’obstacles se déroulera du 18 au 20 janvier 2019. L’entrée est gratuite pour le public. La DAAF sera présente au titre de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation.
 

Toute personne physique ou morale ayant une exploitation dont le siège est en Guadeloupe (y compris Saint-Martin), exerçant une activité agricole et souhaitant bénéficier d’aides ou en cas de changement de statut juridique de l’exploitation est concernée par ce formulaire.

Chaque exploitant, ainsi que sa société le cas échéant, se voit attribuer un numéro d’identifiant pacage auquel tous les dossiers d’aides sont rattachés.

Il est donc très important de compléter correctement le formulaire de demande de création du numéro pacage et d’y joindre tous les documents demandés.

 
Ce mercredi 9 janvier, une conférence de presse s’est tenue à la préfecture sur l’organisation du scrutin et les modalités de vote concernant les élections à la chambre d’agriculture.
 
Le concombre (2,4T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par le chou pommé (1,8T) et la pastèque (1T).
 

Le ministère chargé de l’Agriculture et ses services en région, réalisent une enquête statistique sur les cheptels caprins en vue de les dénombrer sur tout le territoire national, y compris dans les départements ultra-marins.

L’évolution conjoncturelle des marchés agricoles incite les pouvoirs publics, comme les organisations professionnelles, à entretenir une connaissance fine des marchés. Parmi les outils qui participent à cette connaissance figurent les statistiques sur le cheptel caprin.

 

Le Lycée Agricole de la Guadeloupe, et plus précisément son ALESA, a participé aux Assisses Nationales des Associations des lycéens . Une élève (Kaissy Narayaninsamy , vice présidente de l’ALESA) a pu s’y rendre avec une enseignante en Education Socio Culturelle (Nicole Delfolie).

Ces Assises ont eu lieu du 3 au 5 Décembre 2018, au sein du Parlement Européen à Strasbourg.

 
La procédure de télédéclaration 2019 est ouverte, dans les départements d’outre-mer, depuis le 1er janvier 2019 pour la prime aux petits ruminants. Elle ouvrira le 1er mars pour l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant.
 
Le premier marché de l’année est marqué par une fréquentation en baisse. Des légumes sont absents : aubergine, melon, chou , pastèque et christophine. Les volumes les plus importants sont apportés par le concombre (2T), la banane plantain et le navet.
 
Tous les légumes sauf le melon (absence totale en décembre) sont présents ; les volumes les plus importants concernent la christophine (2T), le concombre (1,5T) et le chou.