Contenu

Actualités de 2019

Les prix des légumes sont globalement à la hausse. La plus forte augmentation de prix concerne la christophine et le navet dont le prix est multiplié par 2 ; ils s’échangent à 2,0 €/kg. Le prix du giraumon (+39%) et de la tomate (+38%) suivent cette tendance à 1,39 €/kg et 2,75 €/kg.
 
Les prix du concombre, de la salade et de la tomate sont en baisse : -45 % pour le concombre à 0,75€/kg, -35% pour la salade à 1,96€/kg et -27% pour la tomate à 2€/kg.
 
La plus forte hausse de prix touche le concombre (+51%) écoulé à 1,36€/kg, alors que l’aubergine baisse de 22% à 0,70€/kg
 
Les prix de la tomate et du chou pommé sont en hausse : +25 % pour la tomate à 2,67€/kg et +23% pour le chou pommé à 0,76€/kg.
 
La plus forte baisse de prix touche le navet (-53%) écoulé à 1,00€/kg, la christophine (-34%) et le giraumon (-33%) : ils s’échangent respectivement à 1,33 €/kg et 1,00 €/kg.
 
La plus forte évolution de prix touche le navet (+84%) écoulé à 2,15€/kg.
 
Concombre, navet et chou pommé constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon, le giraumon, l’aubergine, la pastèque et la salade sont absents.
 
Le ministère chargé de l’Agriculture et ses services en région, réalisent une enquête statistique sur les cheptels caprins en vue de les dénombrer sur tout le territoire national, y compris dans les départements ultra-marins.
 
Pastèque, giraumon et concombre prédominent ce jour alors que l’offre en chou, tomate et aubergine est faible.
 
Pastèque, banane plantain et chou pommé constituent les légumes les mieux représentés cette semaine.
 
Les prix du navet, de la salade et du chou pommé sont en hausse : +35 % pour le navet à 1,35€/kg, +16% pour la salade à 2,42€/kg et +15% pour le chou pommé à 0,70€/kg.
 
Des volumes peu importants pour les légumes hormis la pastèque, ce jour. Les prix sont en forte hausse pour le concombre qui passe la barre des 1,00 €/kg (+47%), la banane plantain (+45%) à 1,45 €/kg, le giraumon (+38%) à 1,38 €/kg, la salade (+29%) à 2,08 €/kg et le navet (+25%) à 1,00 €/kg.
 
Pastèque, concombre et chou pommé constituent les légumes les mieux représentés cette semaine.
 
Un niveau de traitement à la baisse reflétant une évolution des pratiques Après une augmentation non significative entre 2011 et 2014, l’indice de fréquence de traitement (IFT) enregistre une baisse de près de 30 % entre 2014 et 2017. Pour la campagne 2017, il atteint la valeur de 1,7 correspondant à une application moyenne annuelle de 1,7 doses de produit au champ. Cette baisse mesure les évolutions significatives qui sont observées dans les comportements des agriculteurs.
 
Une semaine après le passage de la tempête Dorian, le marché est convenablement alimenté en légumes. Concombre, pastèque et salade sont les légumes les mieux représentés ce jour, suivis de l’aubergine et de la cive.
 
L’offre en légumes est prononcée pour le concombre, la pastèque, le giraumon et la banane plantain. Elle est très faible pour l’aubergine, la christophine et la tomate.
 
Le marché est bien alimenté sauf pour les fruits. Concombre, pastèque, navet et banane plantain représentent les plus forts volumes. Le chou est encore absent et la christophine rare. Les prix sont globalement stables.
 
Le concombre (2,8T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi de la pastèque (2,3T).
 
Concombre (4,8T) et pastèque (3,1T) constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est absent depuis début mai.
 
Cette semaine sur le marché, le concombre présente le plus fort volume (6,5T) mais son prix reste stable à 0,30 €/kg.
 
Concombre et pastèque constituent les légumes les plus présents cette semaine alors que le melon et l’aubergine sont absents.
 
Concombre et pastèque constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est absent depuis début mai.
 
L’enquête sur les pratiques culturales des agriculteurs en grandes cultures en 2017 s’inscrit dans le dispositif des enquêtes « Pratiques culturales », outil majeur de description des pratiques des exploitants agricoles. Les précédentes enquêtes portant sur les pratiques culturales en grandes cultures ont été réalisées dans les DOM en 2011 et 2014 et concernent la canne à sucre. Les premiers résultats nationaux sont diffusés par le SSP (publication et tableaux de données nationales et régionales).
 
Le concombre (2,7T) est le légume le plus présenté ce jour, suivi par le giraumon (2,6T), et le chou (1T).
 
L’offre en production est en baisse cette semaine, sauf pour le giraumon, dont le volume dépasse la tonne.
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la tomate (1,8T), le giraumon (1,7T), la pastèque (1,6T) et la christophine (1,2T).
 
La connaissance et le suivi de l’occupation du territoire sont des préoccupations anciennes de la statistique agricole. Le concept de l’enquête Teruti repose sur l’association originale de photographies aériennes constituant la base de sondage et de relevés de terrain effectués par des enquêteurs.
 
Christophine et giraumon constituent les légumes les plus présents cette semaine alors que le melon est absent depuis début mai. La plus forte évolution de prix est à la hausse et concerne l’aubergine (+25%) à 0,80 € suivi par la salade (+16%) et le chou (+14%) échangés respectivement à 1,64 et 0,80 € ; le prix du concombre remonte à 0,90 € (+10%).
 
L’offre est en baisse cette semaine, sauf pour la pastèque, dont le volume dépasse la tonne.
 
Christophine, giraumon, pastèque et tomate constituent les légumes les mieux représentés alors que le melon est toujours absent.
 
La tomate marque sa présence sur le marché (3T) et s’échange à 1,07 €/kg.
 
Concombre (2,2T), Pastèque (1,4T), chou pommé (1,3T), christophine (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Le chou pommé (1,7T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par la christophine, le giraumon, la banane plantain, la pastèque et la tomate avec des volumes supérieurs à la tonne.
 
Le ministère chargé de l’Agriculture et ses services en région, réalisent une enquête statistique annuelle sur les cheptels caprins en vue de les dénombrer sur tout le territoire national, y compris dans les départements ultra-marins. Téléchargez les résultats de l’enquête cheptel 2018 réalisée en novembre 2018 :
 
Pastèque, chou pommé, concombre, giraumon, christophine et melon constituent les légumes les mieux représentés sur le marché.
 
Tomate, pastèque, concombre, christophine, chou pommé et banane plantain constituent les légumes les mieux représentés sur le marché de Gourdeliane alors que l’aubergine revient cette semaine et que le melon est absent.
 
Concombre (3T), chou pommé et pastèque (2,1T), christophine (1,7T), tomate (1,4T) giraumon (1,3T), banane plantain (1,1T) et melon (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
La tomate bien présente (2,1 T) à 1,44 €/kg voit son prix en hausse de 15 % alors que les prix de la christophine (2,1T) et du giraumon (1,2 T) restent stables respectivement à 0,97 €/kg et 0,98 €/kg.
 
Tomate (2,2T), chou pommé (2,1T), giraumon (1,8T),christophine (1,5T), pastèque (1,2T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la christophine (3T), le chou pommé (1,6T) la pastèque (1,1T) et le giraumon (1T)
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la christophine et le concombre (3T), la pastèque (1,8T) le navet (1,4T), la tomate et le chou pommé (1,2T).
 
Pour cause de Carnaval, nous avons pas eu de relevé de prix le mercredi 6 mars. La tendance générale des prix est stable par rapport au dernier marché de février. Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la pastèque (2,3T) avec un prix 1,09 €/kg.
 
Christophine, banane plantain, tomate, chou et salade constituent les légumes les mieux représentés alors que melon et aubergine sont absents. Le concombre se fait rare et son prix reste très élevé (1,30 €/kg).
 
L’ offre est en baisse, sauf pour la tomate, la christophine, le giraumon et le chou pommé dont les volumes dépassent la tonne.
 
Le chou pommé (4,2T) est le légume le plus présenté ce jour, suivi par la christophine (2,4T), le navet (1,4T) et la tomate (1,1T).
 
Le ministère chargé de l’agriculture réalise une enquête statistique sur les pratiques culturales en arboriculture en 2018, en vue de disposer d’une connaissance actualisée des pratiques des exploitants et notamment de l’usage des produits phytosanitaires. Cette enquête concerne en Guadeloupe la banane et permettra de mieux comprendre la diversité des pratiques et d’apprécier l’incidence des actions publiques en ce domaine notamment dans le cadre du plan d’action Ecophyto.
 
Sur le marché, banane plantain (2T), christophine (1,7T), chou pommé (1,3T) et pastèque (1,T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Les plus forts volumes de légumes sont apportés par la tomate et le chou pommé (3T), la christophine (2,4T) le concombre (1,5T) et la banane plantain (1,3T)
 
La tomate (2,2T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par le chou pommé et la christophine, avec des volumes supérieurs à la tonne.
 
Giraumon (2,3T), concombre et christophine (1,3T), chou pommé (1,2T) et salade (1T) constituent les légumes les mieux représentés.
 
Le concombre (2,4T) est le légume le plus présenté, ce jour, suivi par le chou pommé (1,8T) et la pastèque (1T).
 
Le premier marché de l’année est marqué par une fréquentation en baisse. Des légumes sont absents : aubergine, melon, chou , pastèque et christophine. Les volumes les plus importants sont apportés par le concombre (2T), la banane plantain et le navet.
 
Tous les légumes sauf le melon (absence totale en décembre) sont présents ; les volumes les plus importants concernent la christophine (2T), le concombre (1,5T) et le chou.