Contenu

Actualités de 2021

janvier 2021

Depuis plusieurs années, les services de l’Etat travaillent à améliorer l’accueil de leurs usagers, qu’il s’agisse d’un accueil physique ou en ligne, par téléphone ou par courrier, grâce aux engagements Marianne.

Créés en 2005, ces engagements ont déjà été déployés par plus de 4500 organismes publics volontaires. De profonds changements dans l’organisation des services concernés sont déjà visibles !

 

Dotée de 215 millions d’euros, la prime à la conversion des agroéquipements de France Relance a rencontré un succès massif et rapide. Ce programme permet une substitution ou une réduction importante de l’utilisation d’intrants.

Par ailleurs, les départements d’Outre-Mer bénéficieront d’un accompagnement spécifique.

 
En remettant l’alimentation au cœur des enjeux de notre société, la crise sanitaire a suscité un nouvel élan pour les circuits courts. Le développement de jardins associatifs et d’agriculture urbaine s’en est trouvé renforcé et le plan France Relance soutient cette dynamique.
 
Le numéro 1 du Bulletin de Santé du Végétal de Guadeloupe concernant l’horticulture – Anthurium pour le mois de décembre 2020 : Bactérie - Acidovorax anthurii : la pression de la maladie est élevée sur une des parcelles non entretenues. Champignon – Pythium : la maladie évolue très vite, entraînant le jaunissement des feuilles, le pourrissement des racines et la mort des plants. Insecte – Cochenilles blanches farineuses : peu de dégâts observés, seule une parcelle concernée.
 

Dans le cadre du plan Ecophyto II+, des appels à projets nationaux sont lancés chaque année pour soutenir des projets en faveur de la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, et de la limitation des risques et des impacts qui y sont liés.

Le second volet de cet appel à projets est doté d’une enveloppe indicative de 1,5 million d’euros.

 
🌿 Le BIK’AGR’INNOV se veut être un lieu de rencontres et d’échanges entre professionnels de l’agriculture, qui viennent partager leurs expériences pour développer l’agroécologie en Guadeloupe.
 

L’organigramme de la DAAF Guadeloupe et de ses services permet aux administrés ainsi qu’à toute personne en contact avec nos services de visualiser les rôles et missions de chacun des agents.

La dernière mise à jour de l’organigramme de la DAAF date du mois de janvier 2021.

 
Dans le cadre du plan ECOPHYTO II+, ce guide recense l’ensemble des financements mobilisables visant à la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques en Guadeloupe. Il s’adresse à tout acteur susceptible de solliciter ces subventions et renvoie vers les informations adéquates pour solliciter les aides concernées.
 
Ce mercredi 13 janvier 2021, deux personnels de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF) et un enquêteur de la Sûreté Départementale ont effectué des contrôles sanitaires et règlementaires dans deux restaurants de Pointe-à-Pitre et des Abymes.
 

Un appel à projets Avenir Bio “Plan de relance” est lancé le 13 janvier 2021 pour une clôture le 1er septembre 2022.

Le texte de l’appel à projet, ainsi que l’ensemble des pièces constitutives d’un dossier Avenir Bio, sont disponibles dans l’Espace Candidature Fonds Avenir Bio. Les demandes d’aides au Fonds Avenir Bio sont plafonnées à 1,2 million d’€ par projet et 700 000€ par partenaire indépendant. Tout projet reçu demandant une aide supérieure ne sera pas éligible.

 

Prévu par la Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, le Programme national de la forêt et du bois (PNFB) a fixé les orientations et les objectifs de la politique forestière nationale pour la période 2016-2026. A l’échelle régionale, des programmes régionaux de la forêt et du bois (PRFB) découlant du PNFB ont été rédigés sous l’égide de la commission régionale de la forêt et du bois (CRFB), coprésidée par le préfet de région et le président du Conseil régional de Guadeloupe.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, en charge des forêts, vient d’approuver, par arrêté ministériel du 8 décembre 2020, le PRFB de Guadeloupe pour la période 2019-2029.

 

Ce programme est destiné à soutenir l’acquisition de matériels pour la culture, la récolte et le séchage d’espèces riches en protéines ainsi qu’au développement des sursemis de légumineuses fourragères.

Cet appel à projet (AAP) est effectué dans le cadre de la mesure "Stratégie nationale sur les protéines végétales". Il complète l’AAP "structuration des filières protéines végétales" qui a été lancé le 2 décembre 2020.

 
La Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt informe les éleveurs ovins et caprins, dont les animaux sont correctement bouclés, qu’ils peuvent procéder à la télédéclaration de leur demande d’aide PPR sur le site Télépac jusqu’au 31 janvier 2021, délai de rigueur.
 

La réduction de l’usage de produits phytopharmaceutiques constitue un volet important de la transition agro-écologique.

Pour cela, les agriculteurs doivent pouvoir être aidés dans la modernisation des agroéquipements qui permettent une agriculture plus sobre en intrants et en utilisation des ressources, tout en restant compétitive.

 

La sécheresse, les épisodes cycloniques, peuvent détruire une partie importante de la récolte annuelle et affecter durablement l’équilibre financier de l’exploitation. Les agriculteurs doivent investir dans des dispositifs de protection.

Cette mesure du plan de relance, qui prend la forme d’une aide à l’investissement, permet d’accélérer fortement l’effort d’investissement en complément des modifications de pratiques culturales mises en oeuvre par les agriculteurs.

 

L’année 2019 est marquée par une conjoncture difficile dans l’ensemble des filières agricoles, avec la baisse de la production de sucre malgré une richesse saccharine exceptionnelle, et une filière banane qui n’a pas encore reconstitué son potentiel de production suite au passage du cyclone Maria en 2017.

L’élevage local présente également une conjoncture orientée à la baisse tant pour les bovins que pour les porcins.

 
🏆 Félicitations aux 8 entreprises ultramarines lauréates du fonds d’accélération aux investissements industriels. Lauréates parmi lesquelles on retrouve la Distrillerie Longueteau, à Capesterre Belle-Eau.
 
[#Covid19 #Marchés] Cette année, les marchés de Noël ne sont pas autorisés. Les maires peuvent cependant permettre aux marchés pré-existants et réguliers, d’être étendus (nombre d’étals, horaires, ...) pour les stands alimentaires, après avis de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la forêt (DAAF).
 

L’année 2020 a sonné la relance du Recensement Agricole, enquête nationale et européenne réalisée tous les 10 ans par le service statistique du ministère en charge de l’agriculture.

La préparation de cette opération exceptionnelle a donné l’occasion de revisiter les données collectées lors des précédents recensements, et de les valoriser sous de nouveaux formats.