Elevage

Bovins
 
Porcins
 
Les notifications de mouvement des bovins, pour quoi faire ?
La notification des mouvements permet de connaître toutes les étapes de la vie de l’animal de sa naissance à son abattage. On peut orienter les contrôles à l’abattoir. et l’éleveur ne risque pas de se voir saisir une partie de sa carcasse.
 
La traçabilité, c’est l’affaire de tous ! 🐂
Les notifications de mouvement de bovin c’est important pour la traçabilité de l’animal.
 
Vous êtes détenteur de bovin : pensez à notifier ses mouvements 🐂
Il faut notifier dans les 7 jours à l’établissement départemental de l’élevage (EDE) les entrées et sorties de bovins de l’exploitation au moyen du document de notification fourni par l’EDE, ou par le service de notification à distance BOVICLIC.
 
Bœufs, moutons, cabris, cochons... Tout animal doit-être identifié (vidéo)
Tout animal doit-être identifié, avec deux boucles pour les bœufs, moutons, cabris et un tatouage pour les cochons. 🐂🐏🐖🐐 Comment faire ? A qui s’adresser ?
 
Détenteurs d’animaux : pensez à vous déclarer (vidéo) 🐷
Détenteurs d’animaux, il faut vous déclarer dès le premier animal : cochon, bœuf, mouton ou cabri ! C’est simple et gratuit !
 
Éleveurs de bovins : des mesures temporaires pour l’identification de vos animaux !

Compte tenu de la pandémie de Covid-19, l’établissement de l’élevage (EDE) de Guadeloupe est amené à réorganiser ses missions, tout en assurant une continuité de son activité.

De ce fait, les éleveurs sont invités à limiter au maximum les déplacements liés à l’identification des animaux.

 
Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques : 4 exemples d’action pour lutter contre l’antibiorésistance
Du 18 au 24 novembre 2019, c’est la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. Identifiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme l’une des menaces les plus sérieuses pour la santé publique, l’antibiorésistance est corrélée à l’utilisation des antibiotiques qui génère, au fil du temps, une augmentation des résistances bactériennes menaçant l’efficacité des traitements.
 
Note d’information aux éleveurs de petits ruminants

Le pôle santé et protection des animaux des végétaux et de l’environnement de la direction de l’alimentation de l’agriculture et de la foret édite une note d’information destinée aux éleveurs de petits ruminants.

Vous retrouverez dans ce document :

  • Les obligations des éleveurs concernant l’identification et la traçabilité
  • Le registre d’élevage
  • La santé et la protection des animaux
  • Les coordonnées utiles
 
Marie-Galante : malgré la mobilisation des services de l’État, il n’y aura pas de transports d’animaux de boucherie vers l’abattoir du Moule en décembre
L’agrément de l’abattoir de Marie-Galante a été suspendu cet été, pour des raisons sanitaires et de bien-être animal. Avant la période d’intense activité du mois de décembre, et à leur demande, les bouchers ont été invités à une réunion en préfecture le 14 novembre dernier pour refaire le point sur la situation en présence de tous les acteurs de la filière et des élus locaux. Il a été constaté par tous qu’aucun des travaux prescrits n’avait été réalisé ni même commencé.
 
Prime aux petits ruminants : campagne 2017
La DAAF informe les éleveurs ovins et caprins dont les animaux sont correctement bouclés que la demande d’aide s’effectue par télédéclaration jusqu’au mardi 31 janvier 2017 sur le site TELEPAC www.telepac.agriculture.gouv.fr à l’aide du code TELEPAC reçu en 2016 et valable pour le premier semestre.
 
Plan de soutien à l’élevage en Guadeloupe

Le 17 décembre 2015, le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a ouvert le dispositif du fonds d’allègement des charges (FAC) pour les DOM, notamment la Guadeloupe.

La mise en œuvre du FAC a été publiée au journal officiel du ministère le 18 février 2016.