Contenu

Premiers résultats de l’enquête sur les pratiques phytosanitaires en production légumière en 2018 - IFT et nombre de traitements - Publication nationale.

L’enquête sur les pratiques phytosanitaires des agriculteurs en production légumière en 2018 s’inscrit dans le dispositif des enquêtes « Pratiques culturales », outil majeur de description des pratiques des exploitants agricoles. Elle fait suite à une première enquête portant sur les pratiques culturales en production légumière en 2013.

L’enquête a pour objectif de décrire et de caractériser les interventions phytosanitaires des agriculteurs.
Elle permet de répondre à la demande de suivi du plan d’action Ecophyto, qui vise à réduire progressivement l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, et au règlement (CE) n° 1185/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 relatif aux statistiques sur les pesticides.
L’enquête a été conduite dans le cadre du plan Ecophyto avec le soutien financier de l’Office français de la
biodiversité (OFB), établissement public sous tutelle du ministère de la Transition Ecologique et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Les agriculteurs de Guadeloupe étaient enquêtés pour les cultures de Tomate et salade. La valorisation de l’enquête concerne 39 exploitations pour la culture de la tomate et 67 pour la culture de la salade.

Résultats de l’enquête 2018

Les premiers résultats nationaux sont diffusés par le SSP (publication et tableaux de données nationales et régionales).
Une publication régionale détaillée par le Service de l’Information Statistique, Economique et du Pilotage de la DAAF est en cours de réalisation.

Nombre de Traitements phytosanitaires
Est désigné ici comme traitement phytosanitaire l’application d’un produit lors d’un passage. Un même produit appliqué en deux fois compte ainsi pour deux traitements. Un mélange de deux produits appliqué lors d’un même passage compte également pour deux traitements.

ns : non significatif (le nombre d’observations ou la précision ne sont pas suffisants)

IFT : indicateur de fréquence de traitement

Pour un traitement, l’indicateur de fréquence de traitement (IFT) est le ratio entre la dose employée et la dose de référence du produit utilisé. L’IFT traitement de semences ou de plants, en revanche, est binaire et s’apparente à une indicatrice de présence.
L’IFT d’une parcelle correspond à la somme des IFT traitement réalisés sur la parcelle pendant la période
d’enquête. En l’absence de traitement sur la parcelle, l’IFT de la parcelle est égal à 0.



L’IFT peut être décliné en segments définis selon quatre grandes catégories d’usage  :

• IFT herbicide  : concerne les produits permettant de détruire les adventices  ;
• IFT insecticide  : concerne les produits permettant de lutter contre les insectes, les acariens et les nématodes  ;
• IFT fongicide : concerne les produits permettant de lutter contre les bactéries et les maladies cryptogamiques dues aux champignons microscopiques  ;
• IFT autre  : ces produits comprennent notamment les régulateurs de croissance, les molluscicides, les
rodenticides et les virucides.
L’IFT total correspond à l’IFT tous traitements confondus.

Le nombre de traitements moyen indiqué et les IFT ne comprennent pas les adjuvants ni les produits sans AMM (Autorisation de mise sur le marché). Les adjuvants (huiles et autres) sont utilisés pour améliorer l’action d’un produit phytopharmaceutique.

Le nombre de traitements et les IFT sont des indicateurs complémentaires pour mesurer l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. L’indicateur du nombre de traitements est fonction du nombre de produits appliqués et du nombre de passages pour chacun des produits.
L’IFT mesure le nombre moyen de doses de référence appliquées à une culture pendant une campagne. Le calcul de cet indicateur prend donc en compte à la fois le nombre de traitements et, pour chaque traitement, la part de la surface traitée et la dose appliquée sur cette surface.

Télécharger la publication nationale et les tableaux de données sur le site Agreste :
https://agreste.agriculture.gouv.fr...