Santé et protection des animaux

publié le 30 septembre 2022
Identification des petits ruminants en Guadeloupe (vidéo)

L’EDE (établissement départemental de l’élevage de la chambre d’agriculture), SANIGWA (association pour la protection sanitaires des élevages de Gwadloup) et ITEL (institut technique de l’élevage) informent les professionnels de l’élevage de cabrits et de moutons !

Ce clip vidéo présente les principales démarches à effectuer afin d’assurer l’identification et la traçabilité des petits ruminants de la Guadeloupe.

 
Animaux de compagnie, équidés… Tout savoir sur le certificat d’engagement et de connaissance

La loi visant à lutter contre la maltraitance animale et à conforter le lien entre les animaux et les hommes a été promulguée le 30 novembre 2021.
Elle prévoit notamment la mise en œuvre d’un « certificat d’engagement et de connaissance » obligatoire pour les acquéreurs d’un animal de compagnie et pour les détenteurs d’équidés.

 
Peste porcine africaine : lancement d’un plan de sensibilisation et de prévention

La peste porcine africaine (PPA) étend sa présence en Europe avec des cas récents dans le Nord de l’Italie et l’Ouest de l’Allemagne mais également à proximité des Antilles avec des cas dans les Caraïbes (Haïti et République dominicaine).

 
Campagne de stérilisation des chiens et chats dans le cadre du plan France Relance

La mesure 4B du plan France Relance, « Soutien aux projets locaux portés par les associations de protection animale », vise à améliorer l’accueil en refuge ou en familles d’accueil des animaux abandonnés et à prévenir les abandons par la mise en place de campagnes de stérilisation.

 
Faune sauvage captive : les conditions de détention

La détention d’animaux d’espèces non-domestiques suppose de respecter la réglementation en vigueur, souvent complexe et contraignante en fonction du statut de l’animal, son origine, sa dangerosité, l’utilisation qui en est faite…

Il existe trois niveaux de détention de la faune sauvage captive, selon l’espèce, le nombre d’animaux et l’activité souhaitée du demandeur.

 
Que faire face à un bovin divagant ?

La Guadeloupe est parfois confrontée à la divagation de bovins dans l’espace communal, sur la chaussée ou sur des terrains appartenant à autrui, ce qui peut constituer un danger pour la population.

Afin d’aider les différents acteurs concernés, un document de travail présentant chaque étape de la gestion d’un bovin divagant a été élaboré par la DAAF.

 
Conduite à tenir en cas de morsure par un chien

En cas de morsure par un chien, les bons réflexes concernant tout à la fois la personne mordue et le chien sont les suivants :
nettoyer la plaie à l’eau et au savon /
le propriétaire ou le détenteur du chien est tenu de soumettre l’animal à une surveillance "chien mordeur" /
la victime doit impérativement penser à prendre les coordonnées du propriétaire, afin de pouvoir être informée des suites de la surveillance de l’animal

 
Vigilance : la Peste Porcine Africaine est présente aux Antilles

Alors que le continent américain était épargné depuis 40 ans, la peste porcine africaine a été décelée en République dominicaine à la fin du mois de juillet 2021 puis à Haïti en septembre.

Aucun cas n’a été reporté sur l’archipel guadeloupéen à ce jour mais la découverte de la maladie dans la Caraïbe conduit à tout mettre en œuvre pour prévenir les risques d’introduction et de dissémination du virus sur notre territoire.

 
Conditions sanitaires d’arrivée et de départ des animaux de compagnie en Guadeloupe

Vous souhaitez voyager en Guadeloupe en provenance de la France hexagonale, d’un pays de l’Union européenne (UE) ou d’un pays tiers à l’UE avec votre chien🐶, votre chat🐱 ou votre furet, en toute quiétude, certaines règles sont à respecter.

 
La peste porcine africaine a été décelée en République dominicaine

Alors que le continent américain était épargné depuis plus de 30 ans, la peste porcine africaine a été déclarée par la République dominicaine à la fin du mois de juillet.

Aucun cas n’a été reporté sur l’archipel guadeloupéen à ce jour mais la découverte de la maladie dans la Caraïbe conduit à tout mettre en œuvre pour prévenir les risques d’introduction et de dissémination du virus sur notre territoire.

La peste porcine africaine concerne uniquement les porcs domestiques et sauvages. Elle n’est pas transmissible à l’homme.

 
Départs en vacances : les pensions canines et félines en Guadeloupe

Vous partez en vacances et vous souhaitez trouver une structure pouvant assurer la garde de vos animaux en toute sécurité !

Voici une liste répertoriant les pensions canines et félines déclarées auprès des services de la DAAF.

 
Appel à candidature pour le mandatement de vétérinaires pour l’exécution de missions de police sanitaire et d’évaluation épidémiologique des mortalités portant sur la filière apicole

Le vétérinaire mandaté interviendra pour investiguer des suspicions de dangers sanitaires réglementés et mettre en œuvre des mesures de police sanitaire applicables aux maladies réputées contagieuses des abeilles.

 
Inspection en faune sauvage captive au Zoo de Guadeloupe (vidéo)

Marc est inspecteur en faune sauvage captive à la DAAF de Guadeloupe, il s’est rendu au Parc Zoologique afin de réaliser un contrôle.

Celui-ci, réalisé en présence de Mme Paula Dvihally vétérinaire et capacitaire du zoo, portait sur la réglementation fixant les règles de fonctionnement et les caractéristiques générales des
installations des établissements zoologiques.

 
Arrêté préfectoral portant enregistrement de l’élevage de porcs exploité par Mme Maguy FRANCISQUE à Capesterre-Belle-Eau.

Arrêté préfectoral DAAF/SALIM du 12/02/2021 portant enregistrement de l’élevage de porcs exploité par Mme Maguy FRANCISQUE sis à pont Sainte-Marie - Capesterre-Belle-Eau.

 
Peste porcine africaine (PPA) : agir pour prévenir

La peste porcine africaine est une maladie des porcs et sangliers, mortelle pour les porcs, causant des pertes considérables en élevage.
Elle n’atteint pas l’homme.

Cette maladie se répand actuellement en Europe, et pourrait à tout moment être importée en Guadeloupe.

 
Dossier porcherie Francisque en consultation

Veuillez trouver en pièce-jointe un dossier de demande d’enregistrement pour un élevage de porcs.

 
Réouverture du Zoo de Guadeloupe

Ce vendredi 22 mai, le préfet de la région Guadeloupe a pris un arrêté qui autorise le zoo de Guadeloupe à accueillir le public au Parc des Mamelles.

Par mesure de sécurité sanitaire, le fonctionnement du parc est adapté et des dispositions sont mises en œuvre pour s’assurer du respect de la distanciation physique entre les familles et des gestes barrières.

 
BeeDay : journée mondiale des abeilles le mercredi 20 mai 2020


Près de 35 pour cent de la production agricole mondiale dépend de pollinisateurs comme les abeilles, les oiseaux et les chauves-souris, qui améliorent les rendements de 87 des plantes vivrières les plus cultivées dans le monde, ainsi que de nombreuses plantes médicinales.

 
L’adoption d’animaux en refuge est à nouveau autorisée

L’adoption de chiens et de chats est à nouveau possible dans les refuges, sur rendez-vous et avec attestations.
Le ministre de l’Intérieur a ainsi répondu favorablement à l’appel de la SPA et des associations dont les refuges sont sous tension.

La SPA du Papillon, située aux Abymes, propose à l’adoption 41 chiens et 36 chats, essentiellement de jeunes animaux.

 
COVID-19 : les activités apicoles restent autorisées

L’intervention de l’apiculteur est essentielle au maintien du cheptel apicole, à la pérennité des exploitations et au maintien du service de pollinisation.

La plupart des activités apicoles non collectives dont les visites de ruchers, la récolte des produits de la ruche, l’élevage de reines, les transhumances et mouvements de ruches sont donc autorisées.

 
Coronavirus : ne laissez pas divaguer vos animaux, ils seront conduits en fourrière

Dans le contexte d’épidémie actuel, les secours et hôpitaux doivent être réservés aux malades atteints
du Coronavirus ou de pathologies graves.

En aucun cas, des chiens en liberté ne doivent risquer de causer des accidents de la route, de
s’attaquer aux gens ou aux animaux d’élevage ou de véhiculer des maladies ou parasites.

 
Les antibios, comme il faut, quand il faut

Chaque utilisation d’antibiotiques peut rendre les bactéries résistantes. Et les antibiotiques perdent alors de leur efficacité. Pour limiter les traitements antibiotiques autant que possible, il faut prévenir les maladies animales grâce à un ensemble de bonnes pratiques dans les élevages.

 
Principales maladies et dangers sanitaires pour les élevages de Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy

La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy comptent des élevages de bovins, de petits ruminants, d’équidés, de volailles et de lapins. Ces élevages sont potentiellement exposés à un certain nombre de dangers sanitaires présents en Guadeloupe ou dans la zone Caraïbe.

 
Sois son héros : on peut tout dire à son chien, sauf débrouille-toi tout seul

Sois son héros, une campagne de sensibilisation aux problématiques d’errance et de divagation canine en Guadeloupe qui a pour but de lutter contre les abandons et la divagation et sensibiliser les enfants au sein des établissements scolaires.

 
Arrêté préfectoral réglementant les rassemblements d’équidés en Guadeloupe et à Saint-Martin

Les équidés constituent une population d’animaux particulièrement à risque d’un point de vue sanitaire du fait des déplacements fréquents qu’implique leur valorisation et de la chaîne de contamination potentielle liée à ces mouvements.

En conséquence, l’organisation d’un rassemblement d’équidés nécessite de prendre des dispositions spécifiques afin de garantir la sécurité sanitaire et le bien -être des équidés présents sur le lieu.

Après avoir consulté les fédérations et associations ainsi que les centres équestres concernés, la préfecture a publié un arrêté préfectoral réglementant les rassemblements d’équidés dans le département de la Guadeloupe et dans la collectivité de Saint-Martin.

 
La lutte contre la maltraitance animale est une priorité du Gouvernement

Une politique réglementaire d’envergure tant au niveau international, européen que français, permet de mieux prendre en compte l’animal dans sa dimension d’être sensible ; elle concerne les animaux d’élevage, de compagnie, de loisir ou encore ceux utilisés à des fins scientifiques.

Le plan gouvernemental en faveur du bien-être animal a été récemment renforcé : formation des acteurs, information des consommateurs, détection et accompagnement des éleveurs en difficulté, contrôles et sanctions.

 
Journée mondiale contre la rage

Chaque année, la rage tue encore près de 70 000 personnes dans le monde, soit une personne toute les 10 minutes.

La rage est aujourd’hui toujours présente dans dix territoires de la Caraïbe ainsi que sur le continent Américain (Amériques du Nord et du Sud).
La Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et la Martinique sont aujourd’hui indemnes de rage. Il convient d’éviter d’introduire la maladie sur nos territoires, c’est la raison pour laquelle des conditions strictes s’appliquent à l’importation de chiens ou de chats provenant de zones à risque.

 
La leptospirose chez les animaux de compagnie

La leptospirose est une maladie infectieuse due à une bactérie du genre leptospira. Elle est transmissible de l’animal à l’homme (zoonose) et répandue dans le monde entier et plus particulièrement dans les zones tropicales.

Le chien est l’espèce domestique la plus sensible :
troubles aigus du fonctionnement du foie et des reins provoquant fréquemment la mort en quelques jours en l’absence d’un traitement antibiotique précoce.

 
Ne ramenez pas la rage parmi vos souvenirs de vacances

La France, bien que pays indemne de rage canine autochtone depuis 2001, est régulièrement confrontée à des cas de rage liés à des importations illégales d’animaux de compagnie en provenance de pays où la rage reste endémique.

La Guadeloupe n’est pas à l’abri de telles importations illégales, notamment en provenance de Cuba, Haïti, la République dominicaine, Porto Rico et les pays d’Amérique centrale.

Conseils aux personnes résidant en Guadeloupe et désirant se rendre dans un pays tiers avec leur animal de compagnie

- Ne quitter le territoire qu’avec un animal identifié, valablement vacciné contre la rage et présentant un résultat favorable au titrage.

- Entreprendre les démarches auprès du vétérinaire traitant au moins 3 mois avant votre départ.

 
Obligations à remplir par les propriétaires de chiens

En aucun cas, des chiens laissés en liberté ne doivent risquer de causer des accidents de la route, de s’attaquer aux gens ou aux animaux d’élevage ou de véhiculer des maladies ou parasites.

Il est également rappelé aux propriétaires ou détenteurs de chiens d’attaque (1ère catégorie) et de chiens de garde ou de défense (2ème catégorie) qu’ils doivent être en possession d’un permis de détention délivré par le maire de leur commune de résidence.

 
Procédure d’urgence pour rapatrier les chiens, chats et furets des ressortissants français sur le territoire français à partir de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy

Compte tenu de la situation exceptionnelle rencontrée par les citoyens français sur les Iles du Nord, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation a mis en place une procédure adaptée pour permettre le rapatriement en urgence des chiens, chats et furets qui les accompagnent.
Les documents utiles sont en pièce jointe :
- Procédure
- Coordonnées des postes d’inspections frontaliers français
- Engagement du propriétaire

 
L’un des deux lamantins est mort

Ce vendredi 30 septembre 2016, soit 2 mois après l’arrivée des 2 lamantins Kai et Junior, au centre d’élevage et de réintroduction géré par le Parc national de Guadeloupe situé à Blachon sur la commune du Lamentin, les animaux ont été sortis de leur bassin pour la première fois.

Il est apparu que Junior souffrait d’une infection urinaire. Les soigneurs l’ont placé sous antibiotiques. Malheureusement, l’animal est mort ce week-end.

Le programme de réintroduction du lamantin en Guadeloupe n’est pas pour autant remis en cause.

 
Gare à la rage

Alors que la France métropolitaine et la Guadeloupe sont indemnes de rage, des cas sont régulièrement détectés chez des carnivores domestiques importés de pays où sévit la maladie.

La campagne « Gare à la rage », qui s’adresse aux détenteurs d’animaux de compagnie mais aussi à tous les voyageurs, rappelle les risques liés à cette maladie et que certaines démarches doivent être effectuées avant de partir à l’étranger.