Contenu

Sécheresse 2020 : l’Etat verse plus de 1 million d’euros aux agriculteurs guadeloupéens impactés

La sécheresse qui a sévi d’avril à juillet 2020 en Guadeloupe a été reconnue « calamité agricole » par un arrêté préfectoral du 31 août 2020.

Le Comité interministériel du fonds de secours (CIFS) s’est réuni début septembre pour instruire tous les dossiers déposés à la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt par les maraîchers, les arboriculteurs, les planteurs de bananes, les apiculteurs et les éleveurs.

Ainsi, 213 agriculteurs ont été reconnus éligibles à une indemnisation par le fonds de secours pour un montant total de 1 099 830,55 euros qui se répartit comme suit :

  • Diversification végétale : 850 606,15 €
  • Banane export : 180 962,00 €
  • Fourrages : 46 091,94 €
  • Apiculture : 22 170,46 €

Le paiement de cette indemnisation est actuellement en cours de versement sur le compte bancaire des agriculteurs concernés.

Les planteurs de cannes ayant subi plus de 25 % de pertes lors de la récolte 2021 en raison de la sécheresse de 2020, seront invités ultérieurement, par arrêté préfectoral, à formuler une demande d’indemnisation.