Bovins

publié le 4 janvier 2022
Agriculteurs : la procédure de télédéclaration des aides animales pour la campagne 2022 est ouverte

Dès le 1er janvier 2022 et jusqu’au 31 janvier 2022, les agriculteurs peuvent télédéclarer sur le site Télépac la prime aux petits ruminants (PPR).

La télédéclaration sur le site Télépac est obligatoire pour bénéficier de ces aides.

 
Agriculteurs, préparez votre campagne PAC 2022 : conservez le « code telePAC » et vérifiez votre SIRET

En 2022, il faudra disposer du « code telePAC » pour réaliser vos demandes d’aide.
Il convient donc de conserver précieusement ce code telePAC.

C’est également le moment de vérifier la validité du numéro SIRET qui sera exigé lors des demandes d’aide.
ATTENTION, à compter de 2022, le numéro SIRET est aussi obligatoire pour toucher les primes animales PPR, PAB et ADMCA.

 
Appel à candidatures : Pacte Biodiversité et bien être animal en élevage 🐷

La Région Guadeloupe et la DAAF de Guadeloupe lancent un appel à candidatures, financé par l’Europe, pour la mise en place de projets d’élevage pour renforcer la prévention des maladies animales et améliorer les conditions d’élevage au regard du bien être animal.

 
Les notifications de mouvement des bovins, pour quoi faire ?

La notification des mouvements permet de connaître toutes les étapes de la vie de l’animal de sa naissance à son abattage. On peut orienter les contrôles à l’abattoir. et l’éleveur ne risque pas de se voir saisir une partie de sa carcasse.

 
La traçabilité, c’est l’affaire de tous ! 🐂

Les notifications de mouvement de bovin c’est important pour la traçabilité de l’animal.

 
Vous êtes détenteur de bovin : pensez à notifier ses mouvements 🐂

Il faut notifier dans les 7 jours à l’établissement départemental de l’élevage (EDE) les entrées et sorties de bovins de l’exploitation au moyen du document de notification fourni par l’EDE, ou par le service de notification à distance BOVICLIC.

 
Aide au Développement et au Maintien du Cheptel Allaitant (ADMCA) : ouverture de la campagne 2021 de télédéclaration

La Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt informe les éleveurs de bovins 🐄, dont les animaux sont correctement bouclés, qu’ils peuvent procéder à la télédéclaration de leur demande d’Aide au Développement et au Maintien du Cheptel Allaitant (ADMCA) sur le site Télépac jusqu’au 15 juin 2021, délai de rigueur.

 
France relance : programme d’aide aux investissements en exploitations pour le développement des protéines végétales

Ce programme est destiné à soutenir l’acquisition de matériels pour la culture, la récolte et le séchage d’espèces riches en protéines ainsi qu’au développement des sursemis de légumineuses fourragères.

Cet appel à projet (AAP) est effectué dans le cadre de la mesure "Stratégie nationale sur les protéines végétales". Il complète l’AAP "structuration des filières protéines végétales" qui a été lancé le 2 décembre 2020.

 
Eleveurs de bovins : informations et obligations

Le service de l’alimentation met à la disposition des éleveurs de bovins une note d’information présentant diverses obligations :
- Identification et traçabilité
- Le registre d’élevage
- Santé et protection des animaux
- Coordonnées utiles

 
Aide au Développement et au Maintien du Cheptel Allaitant (ADMCA) ouverte depuis le 1er mars 2017

La campagne 2017 de demande d’Aide au Développement et au Maintien du Cheptel Allaitant (ADMCA) est ouverte depuis le 1er mars 2017 pour les éleveurs bovins.

Ils devront télédéclarer leur demande sur le site Télépac.

Date limite de télédéclaration fixée au 15 juin 2017 à 18h, délai de rigueur

 
La race bovine créole

Le bovin créole tire de son implantation de longue date en Guadeloupe une très bonne adaptation à l’élevage extensif tropical.

Retrouvez ci-dessous une fiche réalisée par la DAAF Guadeloupe sur la race bovine créole avec notamment un bref historique, un point sur la recherche et la présentation des actions de l’association "Sélection créole".

 
Versement de l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant 2015 (ADMCA)

Les services nationaux de l’agence de service de paiement ont pu procéder ce vendredi 19 février à la mise en paiement de l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant (ADMCA) au titre de l’année 2015 pour les éleveurs faisant partie du second lot de mise en paiement (éleveurs ayant déposé tardivement leur dossier en 2015, c’est à dire après la date du 15 mai 2015, ou ayant été mis en contrôle en 2015).

Les éleveurs concernés percevront sur leur compte le montant de 80 % de l’aide totale attendue en cours de semaine prochaine compte tenu des délais interbancaires.